GAPPESM
Groupement Associatif Pour les Personnes Encombrées de Surefficience Mentale

Haut potentiel, qi hors-normes, précocité... Romans et récits.

Haut potentiel, qi hors-normes, précocité... Bibliographie

Retour : Toute la bibliographie du Gappesm

Certains de ces livres sont accessibles au prêt pour les membres du Gappesm.

Cliquez pour commander en ligne, chez Amazon.
Vous pouvez aussi les commander chez votre libraire avec ces références, bien entendu.
Si vous désirez commander sur Amazon : passer par ici nous fait gagner quelques centimes...

Alors, si vous remettez à plus tard... N'oubliez pas de repasser par ici pour commander !
(même des produits qui ne sont pas listés ici, en cliquant sur une des images ci-dessous, n'importe laquelle : vous arrivez sur le site pour commander en ligne).

 

Les adultes surefficients mentaux, pesm et autres surdoués... Récits et romans

livre Jean-François  laurent Be APIE

Be APIE

Auteur : Jean-François Laurent.
Éditeur :
Collection :
Format : Relié –189 pages.

Présentation de l'auteur

Écrire avec des jeunes de 5 à 23 ans… Un challenge à relever, un bonheur à déguster à chaque rencontre, dans une salle de classe ou au bistrot, dans un parc ou sur un banc public. Un ouvrage sur le thème décrié de la précocité intellectuelle, sur les "surdoués"… pour poser un autre regard grâce au témoignage de ces quatre jeunes, tous APIE (Atypique Personne dans l'Intelligence et l'Emotion). Tous ont ouvert leur cœur, exprimé leurs émotions, les plus intimes parfois…
Pour regarder la précocité différemment, aborder des sujets autrement, se découvrir des traits communs, mieux se comprendre pour vivre libre et tendre vers le bonheur.
Be APIE sur le site du Gappesm

Biographie de l'auteur

Jean-François Laurent est directeur d'école dans le primaire..

Comment je suis devenu stupide, par Martin page

Comment je suis devenu stupide

Auteur : Martin Page
Éditeur : J'ai lu (17 juillet 2003)
Collection : Roman
Format : Poche - 124 pages.

(...) Emboîtant avec humour le pas de son Candide moderne, Martin Page nous offre avec Comment je suis devenu stupide un livre frais et léger où lobotomie et société de consommation font bon ménage. Un premier roman qui, malgré son propos, évite de se prendre au sérieux. Et c'est tant mieux !
-- Laurence Demurger

Un petit livre qu'on peut lire dans le métro, ou pendant une émission de TV réalité (!).
Amusant, mais qui a du mal à tenir la route, malgré sa brièveté. La fin est téléphonée et, en plus, je ne l'aime pas du tout !
Ensuite... mon interprétation du final est trop noire à mon goût.
Ceci dit, ça reste un classique à découvrir, rassérénant.
Certains zèbres découvrirons peut-être qu’un autre les a percés à jour, bien avant qu’ils ne s’en rendent compte eux-mêmes.
En effet : on y étale tous leurs trucs pour passer désespérément inaperçus.
-- Lauranne

E = MC2, mon amour

Auteur : Patrick Cauvin
Éditeur : Le Livre de Poche (1 février 1983)
Collection : Littérature & Documents
Format : Poche - 185 pages

Quatrième de couverture :

Lui un peu voyou, elle un peu bêcheuse, ces deux bambins qui totalisent moins de vingt-trois printemps vont se rencontrer, se flairer, se reconnaître et vivre dans l'incompréhension générale ce qu'il est légitime d'appeler un grand amour. J'aime dans le roman de Patrick Cauvin - outre toutes les qualités de fraîcheur, de légèreté, d'invention qu'il faut pour faire l'enfant sans faire la bête - j'aime ce qu'il dit sans avoir l'air d'y toucher et qui va beaucoup plus loin que son joli récit.

Un résumé sur http://www.bibliopoche.com/ :

À onze ans, Daniel Michon est assez costaud du crâne. Il est pre-mier en tout et ses professeurs de cinquième le suivent difficile-ment. Pour l'anglais c'est normal, il va voir tous les films améri-cains en v.o. Sa grande idole est Robert Redford et son premier amour Jane Russel dans Les hommes préfèrent les blondes. Mais il vit en banlieue et La Garenne, c'est pas Hollywood ! Lauren King, elle non plus, au même âge, n'a pas un Q.I. normal. Elle adore Racine, lit Heidegger et comprend fort bien Einstein. Cette jolie petite Américaine habite les beaux quartiers. Quand un surdoué rencontre une autre surdouée  : « Bingo ! », dirait Redford, c'est l'amour fou, même à onze ans. Chacun, tour à tour, va raconter cette merveilleuse expérience et leur escapade à Venise comme tous les vrais amants. Il leur faudra tout de même un chaperon pour passer la frontière. Ce sera Edmond Santorin, un ancien chef de gare à Villeneuve Triage et le plus joyeux menteur de l'univers. Les aventures se succèdent, alertes, tendres ou cocasses. Le rêve prendra fin, comme tous les rêves, les parents ne comprennent jamais rien ! Mais les lecteurs auront beaucoup ri de ces rôles d'adultes joués avec tant d'humour par des enfants hors du commun.

La suite : Pythagore, je t'adore

paolo giordano

La solitude des nombres premiers

Auteur : Paolo Giordano
Éditeur : Seuil (5 mars 2009)
Collection : Cadre Vert
Format : Broché –328 pages

Présentation de l'éditeur

Les nombres premiers ne sont divisibles que par 1 et par eux-mêmes ; soupçonneux et solitaires, certains possèdent cependant un jumeau dont ils ne sont séparés que par un nombre pair. Maffia, jeune surdoué, passionné de mathématiques, en est persuadé : il compte parmi ces nombres, et Alice, dont il fait la connaissance au lycée, ne peut être que sa jumelle. Même passé douloureux, même solitude à la fois voulue et subie, même difficulté à réduire la distance qui les isole des autres. De l'adolescence à l'âge adulte, leurs existences ne cesseront de se croiser, de s'effleurer et de s'éloigner dans l'effort d'effacer les obstacles qui les séparent. Paolo Giordano scrute avec une troublante précision les sentiments de ses personnages qui peinent à grandir et à trouver leur place dans la vie. Ces adolescents à la fois violents et fragiles, durs et tendres, brillants et désespérés continueront longtemps à nous habiter.

Biographie de l'auteur

Paolo Giordano est né en 1982 à Turin. Il prépare actuellement un doctorat en physique théorique. La solitude des nombres premiers, prix Strega 2008, est son premier roman. Il s'est déjà vendu à plus d'un million d'exemplaires en Italie ; il est traduit dans de nombreux pays.

élégance hérisson

L'élégance du hérisson

Auteur : Muriel Barbery
Éditeur : Gallimard (31 août 2006)
Collection : Blanche
Format : Relié – 359 pages.

Présentation de l'éditeur

Je m'appelle Renée, j'ai cinquante-quatre ans et je suis la concierge du 7 rue de Grenelle, un immeuble bourgeois. Je suis veuve, petite, laide, grassouillette, j'ai des oignons aux pieds et, à en croire certains matins auto-incommodants, une haleine de mammouth. Mais surtout, je suis si conforme à l'image que l'on se fait des concierges qu'il ne viendrait à l'idée de personne que je suis plus lettrée que tous ces riches suffisants.

Je m'appelle Paloma, j'ai douze ans, j'habite au 7 rue de Grenelle dans un appartement de riches. Mais depuis très longtemps, je sais que la destination finale, c'est le bocal à poissons, la vacuité et l'ineptie de l'existence adulte. Comment est-ce que je le sais ? Il se trouve que je suis très intelligente. Exceptionnellement intelligente, même. C'est pour ça que j'ai pris ma décision : à la fin de cette année scolaire, le jour de mes treize ans, je me suiciderai.

Trouble tête

Trouble tête : Journal intime de ma dépression

Auteur : Mathilde Monaque
Éditeur : LGF (22 octobre 2008)
Collection : Le Livre de Poche
Format : Poche - 183 pages

Présentation de l'éditeur

À quatorze ans, Mathilde va mal. Diagnostic : dépression. En quittant l'hôpital, elle ne comprend toujours pas les raisons de cette souffrance, mais elle sait pourquoi elle doit vivre : ce récit lumineux et tendre, premier témoignage d'une adolescente sur cette maladie, elle l'écrit pour nous dire qu'on peut s'en sortir. Mathilde est une adolescente « surdouée », qui emmagasine davantage d'émotions et de perceptions que les gens de son âge. Ainsi peut-elle décrire, avec sensibilité et lucidité, l'univers d'une jeune fille qui se fracasse contre la vie. En fin d'ouvrage, Jeanne Siaud-Facchin, qui a suivi Mathilde à sa sortie de l'hôpital, apporte son regard de psychologue sur ce document.

surdoues

Résilience

Un merveilleux malheur

Un merveilleux malheur

Auteur : Boris Cyrulnik
Éditeur : Odile Jacob (31 janvier 2002)
Collection : Poches Odile Jacob
Format : Poche - 218 pages

Commentaires

A l'aide de réflexions, d'exemples précis et de références, Boris Cyrulnik nous parle, avec ses mots baignés d'optimisme, de ces enfants qui ont surmonté d'immenses épreuves et su construire une vie d'homme équilibré et épanoui. Alors on s'émerveille parce qu'ils ont triomphé du malheur. Et le mot merveilleux prend sens et grâce ! -- Psychonet.fr

Le titre ambivalent de cet ouvrage s'inscrit bien dans le thème de la résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre et à se développer de façon saine en dépit de grands malheurs. L'auteur explique ce phénomène chez l'enfant, à partir de nombreux témoignages et cas cliniques. -- Services Documentaires Multimédia

La Résilience

La résilience ou Comment renaître de sa souffrance ?

Auteurs : Boris Cyrulnik, Claude Seron
Éditeur : Fabert (23 janvier 2004)
Collection : Penser le monde de l'enfant
Format : Broché – 248 pages

Résumé

Nombreuses sont les disciplines (neurosciences, psychobiologie, génétique) qui cherchent dans les situations graves (parent alcoolique, enfant battu ou séquestré) à discerner les contours de la « résilience » ou « capacité à réussir, à vivre et à se développer positivement, de manière socialement acceptable, en dépit du stress ou d'une adversité qui comportent normalement le risque grave d'une issue négative ».

Les vilains petits canards

Les vilains petits canards

Auteur : Boris Cyrulnik
Éditeur : Odile Jacob (15 septembre 2004)
Collection : Poches odile jacob
Format : Poche - 241 pages

Résumé

On constate qu'un certain nombre d'enfants traumatisés résistent aux épreuves, et parfois même les utilisent pour devenir encore plus humains. Où puisent-ils leurs ressources ? Par quel mystère parviennent-ils à métamorphoser leur meurtrissure en force ? Comment réapprennent-ils à vivre après une épreuve ? Boris Cyrulnik décrit ici ce que pourrait être chacun d'entre nous. Cette nouvelle attitude face aux épreuves de l'existence nous invite à considérer le traumatisme comme un défi. « Un livre optimiste qui prouve que, pourvu que des mécanismes de défense se mettent en place et que des mains se tendent, aucune blessure n'est irréversible. »

surdoues

Toute la bibliographie du Gappesm
Accueil