Est ce ma place?

Se présenter ici, de quelques mots à quelques pages, votre fil vous appartient !
Règles du forum
La lecture des messages est accessible à tous.
En revanche, pour poster sur les forums, il faudra vous inscrire : choisir un identifiant ainsi qu'un mot de passe.
S'incrire sur les forums n'engage pas le GAPPESM et ne vous engage pas quant à votre adhésion future à l'association !
En cas de problème, ou si vous souhaitez des informations sur des fonctions avancées des forums, vous pouvez consulter la Foire Aux Questions (FAQ)

Modération des forums :
Que les posts soient publiés avec ou sans validation les forums du Gappesm sont modérés.
La suppression d'un post peut intervenir avec ou sans avis et explication lorsque le groupe de modération le juge nécessaire. Il en est de même de la radiation d'un membre par le bannissement son compte, adresse mail et adresse IP du forum.

Si vous avez lu le Règlement et la Charte, et que vous vous engagez à les respecter, alors vous pouvez poster sur le forum.
Mapuche
Messages : 24
Enregistré le : 03 avr. 2015, 18:33

Re: Est ce ma place?

Messagepar Mapuche » 24 avr. 2015, 11:36

Hey coucou !

J'ai lu attentivement tout vos messages ! Merci à tous ! Je n'ai pas beaucoup de temps pour faire tout ce que je veux faire alors j'agis comme un fantôme... Toujours présente mais on ne me vois jamais, d'où mon manque d'activité sur le forum. Mais j'ai cru comprendre que c'était l'apanage de beaucoup d'entre vous..

Karim, j'ai bien entendu ton message. Je te rassure ou non mais mon chéri et moi même nous ne nous ménageons pas du tout dans nos relations, car nous sommes pour nous une soupape de décompression. Chaque couple fonctionne à sa manière, nous sommes très sensibles l'un comme l'autre mais il y a bien une chose qui est immuable est que nous nous aimons et nous nous respectons. Nous nous connaissons très bien depuis.. pouf.. au moins tout çà! Notre force est que nous sommes doués d'une grande empathie et rempli de compassion (un vrai couple de bisounours). Même si les éclairs fusent nous adorons les regarder pour mieux les analyser et rire de ces moments là puis faire en sorte de grandir et de se contrôler pour la prochaine fois... (ou pas :grr: )

Serendipity, je serai curieuse de connaître de quelle façon tu as pu travailler sur ta timidité et ton relationnel?
En ce qui concerne les humains, je suis en faite assez entière dans ma façon de les voir. Je ne me permet jamais de juger les autres, c'est un fondement du respect pour moi. Mais quand je ressens que certaines personnes ne sont là que pour faire du mal aux autres (et encore pour moi tout le monde a un bon fond mais la société fait que...) car je les vois comme manipulateurs, irrespectueux ou incapable de se tenir à leur valeur... je me dis que l'humanité est de plus en plus cruelle et individualiste, et je commence à perdre espoir de rencontrer des gens "biens" qui ne sont pas que égocentrisme et parasitismes. Puis j'arrive au stade où le comportement humain m’écœure et me blesse de trop et donc je préfère m'isoler que de me faire encore plus de mal à recroiser ce genre de personne.
Je pense qu'effectivement nous aurions beaucoup de choses à échanger et çà sera avec grand plaisir ! :sante:

Antxiko, bah elle est où ta présentation :-? :D
"Vouloir être une autre personne est un gâchis de la personne que tu es."
Kurt Cobain
Wolowitz
Messages : 40
Enregistré le : 18 oct. 2012, 15:41

Re: Est ce ma place?

Messagepar Wolowitz » 24 avr. 2015, 11:55

Encore une fois je suis tout à fait d'accord avec ce que tu as écrit plus haut Marie. Et je ne peux que t'encourager à aller te présenter en faisant connaissance à d'autres collègues sur-efficients de ton quartier sinon ta région si tu le p/veux. C'est comme ça que j'ai fait directement (sans présentation sur le moindre forum en effet parce que je ne saurai pas par quoi commencer) moi et je n'ai pas été déçu, ni décevant il faut croire :D

Je continue de suivre tout ce qui se raconte ici même si pour moi c'est encore trop loin de la vraie vie. Ça aide un peu à survivre au quotidien ;)

Sinon je serai déjà mort...
Pierre
Antziko
vraipoub
Messages : 72
Enregistré le : 07 janv. 2011, 07:48

Re: Est ce ma place?

Messagepar vraipoub » 29 mai 2015, 22:04

Nous sommes bien nombreux parmi nous a avoir perdu tous ceux qui nous entourent,
Parce que nous les aimons trop!?

Non parce quils ne nous supportent plus lol :novert:

Bienvenu Marie , je me suis beaucoup retrouver dans toi , dans ta description je veux dire .
lepassionné,XY,30,paris
Chercheur de perles
Mapuche
Messages : 24
Enregistré le : 03 avr. 2015, 18:33

Re: Est ce ma place?

Messagepar Mapuche » 10 août 2015, 20:27

Yep,

J'ai consulté un psy... Sans test sans chichi, j'en suis...
Et maintenant que vais je faire? J'ai un côté obscur il paraît :D Rien a changé, a part la rencontre de deux nouveaux amis, dont surtout un avec qui je me sens comme... comme si on s'était toujours connu. Il me comprend dans mes délires de toute sorte, est très réceptif (je soupçonne qu'un zèbre cavale en lui). Il est comme mon petit frère.
Période sombre professionnellement... Comment dire merde sans tout déglinguer... Période d'envie de fuite... çà pue. Mais comment on fait pour se protéger surtout lorsqu'on a pas envie de changer notre gentillesse?
Période sombre sentimentalement... On s'éloigne, il ne comprend pas tout, ne cherche pas à intégrer l'essentiel pour me protéger... Veut quitter la région, pas moi.
Période sombre physiquement...

What else?

Suis paumée... Je ne sais plus qui je suis, ce que je dois faire, à qui je dois faire confiance waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Vivement demain :fleur:

Vivement ma prochaine vie :sante: je vous y inviterai :sante:
"Vouloir être une autre personne est un gâchis de la personne que tu es."
Kurt Cobain
zoe
Messages : 14
Enregistré le : 12 juil. 2015, 08:02

Re: Est ce ma place?

Messagepar zoe » 01 sept. 2015, 11:45

Et maintenant que vas tu faire ?
Vivre cette magnifique aventure qu’est la vie. Bien sur elle sera pas tout les jours facile car, c’est loin d’être évident pour nous les zèbres. Mais malgré toutes ces obstacles, j’aurais pas envie d’être différente de ce que je suis.

Le changement est en marche, tu as rencontré de nouvelles personnes, tu as commencé un travail avec un psy.

Pour le boulot, je dis toujours « qu’est ce qui vous empêche de regarder les annonces, et d’aller passer des entretiens ? » c’est la meilleure des positions chercher un nouveau job quand on a la sécurité financière d’en avoir déjà un même si ça se passe pas bien. Le fait de chercher ça aide à tenir et ça permet aussi de prendre du recul par rapport aux choses qui dérangent dans ton taf actuel. Car tu sais que tu as mis la machine en marche pour changer d’emploi.

Comment se protéger sans changer notre gentillesse ?. Ne rien attendre de l’autre et être gentil d’abord pour soi même car, on a envie de le faire et que ça nous fait du bien.
C’est ce que je fais maintenant, perso.

Avec ton chéri, il faut parler, échanger, communiquer. Ça résoudra peut-être pas tout, mais c’est essentiel. Y a rien de pire de le silence.
Période sombre physiquement, normal tout ça s’exprime forcement par le corps. Est ce que tu as une activité sportive ou autre que tu aimes particulièrement et qui te fait du bien ?

Dans les périodes comme ça, il faut avancer journée par journée.

C’est ce que je fais en ce moment, je sais qu’il y a aura des moments où je serais pas bien comme aujourd’hui d’ailleurs. Mais je l’accepte, je le vis simplement et j’attends que ça passe. Et quand ça va bien, je profite de l’instant présent à 2000 %.

Allez courage ma belle.Tu vas trouver ta recette, ce qui te conviendra pour vivre sereinement.

Zoé
CL_D
Messages : 54
Enregistré le : 27 juil. 2015, 18:51

Re: Est ce ma place?

Messagepar CL_D » 02 sept. 2015, 00:58

Mapuche a écrit :
Suis paumée... Je ne sais plus qui je suis, ce que je dois faire, à qui je dois faire confiance waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !



À toi.
Mapuche
Messages : 24
Enregistré le : 03 avr. 2015, 18:33

Re: Est ce ma place?

Messagepar Mapuche » 03 mai 2016, 12:42

Yep Yep Yep ! Bonjour tout le monde ! :bhug:

Alors voilà je reviens squatter parmi vous après ces quelques moi d'absence sans même jeter un p'tit coup d’œil sur le site.

Mes premiers pas dans ma nouvelle vie ont été, comment dire, radical. Oui je ne fait pas trop dans la demi mesure :D
Beaucoup de larmes, de maux de crânes, de colère, d'assumation (oui oui il existe ce mot je ne savais même pas hé hé),de prise de risque... bref j'ai grave grandit !

Pour faire court (oui on dit tous çà hé hé), voici le topo : après m'être retournée le cerveau en milles morceaux, de m'infliger une vrai torture cérébrale et d'être à deux doigts d'un burn out et d'une visite en hp, j'ai enfin pris MA vie en main à ma façon et non comme tout le monde me préconise . Certains penserons que je suis égoïste et bin zut, mon nouveau leitmotiv c'est moi :D
Je me suis lancée dans une aventure où je partais dans l'inconnu avec juste moi même sur qui compter, chose que j'appréhende plus que tout au monde et qui me colle la trouille. Résultat je me suis décidée à quitter mon homme. Notre histoire était déjà en train de pourrir depuis un moment même si ce gars est plus que formidable et gentil. Après quelque mois de recul (nous nous sommes séparé début janvier) je pense que j'ai bien fait car je me sens carrément mieux. Mais le hic est que lui souffre de cette séparation, et c'est éprouvant pour moi de le voir ainsi car nous nous apprécions plus que tout...mais je ne développerais pas ici sinon j'en aurai pour 4 jours à écrire ce post :D

Depuis mes relations avec mes collègues de travail se sont largement amélioré, bon je galère toujours autant, je suis à mon compte et je n'ai pas pu me sortir un sous depuis août. C'est la crise financière et la je viens de me lancer à claquer mes derniers deniers dans un maGnifique camion caisse pour y vivre à l'année le temps de me refaire une santé financière. Car bien sûr je ne peux assumer un loyer seule !

Le jeune homme que j'ai rencontré, après moults soirées et discutions à n'en plus finir, s'avère être un mignon petit zèbre aussi, il a passé des test de QI étant jeune, il est estimé à 140, et ce jeune homme n'a pas dépassé la 4ème scolairement parlant, dyslexique, a dû mal à écrire, mais doué de ses mains. Un mécanicien hors pair, un bricoleur de ouf, et une logique et façon de penser incroyable et même s'il le nie les chiffres sont ses amis, un homme avec un cœur gros comme çà bourré de qualité. Bref on est fait pour s'entendre, enfin, pour lui comme pour moi, on peut être nous même, sans faux self quand on est ensemble car bizarrement et dès le premier jour où nous nous sommes rencontré une grande confiance c'est installé entre nous.

En ce qui concerne mes soucis physique, et bien cela ne changera jamais et ce n'est pas dû à mon état mental légèrement enrayé par la société. Après de lourdes consultations, je fais de l'arthrose dans mon genou, je ne peux plus monter à cheval ni même courir, je suis encore dans un état de stand by pour voir ce que les Professeurs peuvent faire pour moi car je ne compte pas garder mon cul sur une chaise à mon âge !

Ah oui et la psy je n'y suis allée que deux fois, je vais peut être y retournée mais avant je veux allée voir une kinésio. J'aime bien faire les choses comme ma tête me le dit et non comme mon agenda m'impose B-) :D

Et en ce qui concerne la confiance, comme CL_D me l'a proposé, je ne fais confiance qu'à moi, à mon ressentit, à mes intuitions et j'ose aussi dire les choses en temps et en heure et de donner mon avis au lieu de garder tout pour moi. Du coup tout roule et c'est juste extra. Nous le savons déjà tous depuis un moment mais même si c'est dur à appliquer, quel bonheur d'enfin oser ! Il y a encore beaucoup de travail mais je pense que pour çà je suis sur la bonne voix. J'espère juste que je ne me plante pas dans ma nouvelle vie car là, avec tout çà, je me retrouve quand même à la rue.
Mais ne vous inquiétez pas j'ai maintenant un eu plus d'amis qui me soutienne à mort ! Et puis je suis juste trop heureuse de tenter l'aventure. Mon entourage me prend pour une cinglée inconsciente ha ha :D

Enfin voilà, vous avez vu j'ai fait court comme promis hé hé hé :P
Une nouvelle vie au top, avec des grands hauts et des petits bas, j'ai encore beaucoup de travail à faire sur moi même, surtout quand la fatigue me guette et comme je suis une fatiguée de naissance....

Aller j'y go, passez quand vous voulez pour l'apéro hé hé :sante:

Belle journée à vous les mignons ! :lh: :fleur:
"Vouloir être une autre personne est un gâchis de la personne que tu es."
Kurt Cobain
cinette
Messages : 290
Enregistré le : 26 sept. 2015, 15:00

Re: Est ce ma place?

Messagepar cinette » 03 mai 2016, 19:29

Juste MERCI Mapuche!
Je suis a la limite d oser moi aussi...
C est génial!! ;)

:fee:
Mushotoku
Messages : 445
Enregistré le : 27 sept. 2015, 10:51
Localisation : Val-de-Marne
Contact :

Re: Est ce ma place?

Messagepar Mushotoku » 04 mai 2016, 00:16

Merci mapuche d'être revenue et de nous raconter tout ça, je suis subjugué et j'ai totalement confiance en toi.

:bise:

Olivier
Aller au-delà des apparences, des évidences et des coïncidences.
Mapuche
Messages : 24
Enregistré le : 03 avr. 2015, 18:33

Re: Est ce ma place?

Messagepar Mapuche » 11 mai 2016, 15:35

De rien, de rien :ymblushing:

Bon il faut rester lucide ce n'est pas une partie de plaisir de reprendre sa vie en main ! Mais je vous assure une période où tout vous tire vers le haut. Enfin perso c'est ce qui m'est arrivée.

Après des mois de torture, j'ai remis les choses à plat avec mes collègues, et pris enfin le courage de quitter mon ex. Pour toute les actions irrémédiables j'ai balisé à vouloir en mourir jusqu'à ce que, cash pistache, je me lance. C'est un peu comme se décider à plonger dans notre cher Océan à 15°, on hésite, on appréhende et puis bah quoi, on sait déjà ce que çà fera de toute façon, on a déjà tout calculé, le froid qui transit notre corps, l’agression de cette matière humide, le sel qui pique les yeux, les algues qui collent aux jambes. Puis un moment donné il faut arrêter de tergiverser dans notre tête, on sait qu'on a pas le choix, on le sens, et puis il n'y a plus qu'a.. et la plouf, le cœur s'arrête, le cerveau se met sur off, on attend, on ressent, puis on se dit que c'est bien ce que l'on pensait, et qu'on avait même fabulé sur pire, qu'en fait on avait tout prévu sans s'en rendre compte...

Enfin voilà, et même si je passe pour folle, je cois que j'ai même fait mon deuil de couple avant la séparation, cela faisait quelque mois que je ne voulais plus de cette vie, j'avais appréhendé toute les questions et émotions que mon ex aurait pu avoir et j'ai bien fait, car je peux aujourd'hui l'accompagner au mieux dans cette épreuve tout en gardant mes distances ( nous sommes encore en coloc..)
Je me suis fait une montagne de tout, et en fait ce qui à été le plus éprouvant pour moi est sûrement les mois de torture (voir pour certains sujets des années...) que le fait de dire ce que je pense et de prendre enfin des décisions qui me tiennent à cœur... Le plus dur n'est pas vraiment l'acte en lui même, mais vraiment la décision et la torture de cerveau avant cette décision (peser le pour et le contre et toujours se trouver de fausse excuses) . Mais si vous en êtes convaincu, que vos décisions vont vous aider et que vous sentez que c'est la seule solution, et bien foncez car vous ne regretterez rien. Je crois que je suis enfin dans cette phase de lâché prise, je suis à la rue, je vis sur un simple RSA sans d'autre revenu... et quoi? Bin je suis heureuse, je fais ce que j'ai envie, quand j'en ai envie, je vis la vie que je souhaite et je m'implique dans ma boite pour qu'elle tourne. Et si la boite plante? Bah je trouverai un autre travail, on s'en sort toujours quand on a la foi.


Bref, après la prise en main de ma vie, je me suis sentie poussé des ailes, je me suis grave dépoussiéré ! :D Soirée à fond, sortie, balade, rencontre de moult nouveaux amis... pendant deux ou trois mois je planais. Et puis bien sûr çà ne pouvait être aussi simple ... le petit vélo dans la tête est revenu, le fameux Jeff était de retour. MAIS, ce qui est top c'est que j'ai pu connaître quelques mois de pause, où j'étais vraiment moi. Et ce qui est cool c'est que je sais ce que c'est de vivre sans ce petit vélo... Et je commence à le contrôler de temps à autres, surtout cette sale voix de ma jumelle maléfique qui essaye de me faire croire que je suis une sous merde, celle là j'arrive à la kicker de temps à autres.
Et en ce qui concerne les relations humaines, j'ai aussi fait un grand pas, je me suis rendue compte par moi même qu'en fait dire ce que l'on pense (avec les formes ou pas) aux autres et bien ne les affecte pas. En gros ce n'est pas parce que vous donnez votre avis que l'on va vous détester, au contraire vous grimperez des échelons sur leur respect. Je crois qu'à part les pervers, tout le monde reconnait ses torts, ses faiblesses, ses erreurs... même si on a tous notre fierté en jeu.

Voilà, désolé pour les grosses fautes mais je n'ai pas fait de relecture et j'ai écris en mode super speed car j'ai peu de temps !

Belle journée à vous tous les amis ! :fleur:
"Vouloir être une autre personne est un gâchis de la personne que tu es."
Kurt Cobain