Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Se présenter ici, de quelques mots à quelques pages, votre fil vous appartient !
Règles du forum
La lecture des messages est accessible à tous.
En revanche, pour poster sur les forums, il faudra vous inscrire : choisir un identifiant ainsi qu'un mot de passe.
S'incrire sur les forums n'engage pas le GAPPESM et ne vous engage pas quant à votre adhésion future à l'association !
En cas de problème, ou si vous souhaitez des informations sur des fonctions avancées des forums, vous pouvez consulter la Foire Aux Questions (FAQ)

Modération des forums :
Que les posts soient publiés avec ou sans validation les forums du Gappesm sont modérés.
La suppression d'un post peut intervenir avec ou sans avis et explication lorsque le groupe de modération le juge nécessaire. Il en est de même de la radiation d'un membre par le bannissement son compte, adresse mail et adresse IP du forum.

Si vous avez lu le Règlement et la Charte, et que vous vous engagez à les respecter, alors vous pouvez poster sur le forum.
Lucie33
Messages : 3
Enregistré le : 11 déc. 2017, 01:29

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar Lucie33 » 20 déc. 2017, 01:30

Oh merci...
je suis tellement émue à la lecture de ton message... J'en ai pleuré. Quel long chemin tu as parcouru, bravo pour ta persérérance et ton travail sur toi. J'ai également reçu ton inbox, c'est si gentil de ta part merci (je ne peux pas y répondre car je suis nouveau membre mais je l'ai bien lu :) )
Tout va mal en ce moment dans ma vie, mais quel soulagement de voir quelqu'un qui comprend un peu... enfin quelqu'un... :(( Nous cela fait plus d'un an qu'on se dispute... on a atteint un point bas. J'ai du mal à vous en parler, peut-être une autre fois. J'aimerai tellement qu'il m'accepte comme je suis, qu'il voit que je ne suis pas comme lui :pleure: et qu'il voit à quel point je l'aime. C'est si dur de le voir souffrir à cause de moi, d'essayer de le soulager et constater que ça provoque l'effet inverse (je m'y suis très mal pris , j'ai tout fait de travers).
Merci pour tes conseils pour les livres. En te lisant je n'en revenais pas : j'ai lu le livre dont tu parles "cessez d'être gentil soyez vrai" il y a 10-15 jours à peine ! J'ai beaucoup aimé ce livre, et je compte travailler cet aspect de moi. J'ai fait beaucoup d'erreurs. J'ai déjà appris (un peu) à l'écouter activement, sans m'offenser (très dur car je me sens vraiment attaquée). Pour autant je reste encore bloquée de peur de son jugement et contres-arguments quand il s'agit de parler de moi. A travailler aussi. En tout cas je te remercie car ton mot m'a vraiment touché.

Je te souhaite une très belle journée, :hello:
capricorne
Messages : 44
Enregistré le : 16 oct. 2017, 21:57

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar capricorne » 23 déc. 2017, 00:36

Deuxième "envoi", un truc bizarre s'est passé la première fois...

Bonsoir,

Je viens de parcourir les messages qui précèdent, riches d'amitié, de solidarité et surtout de réactions et de conseils tous plus pertinents les uns que les autres.

Je suis moi même mariée depuis plus de 40 ans avec un non zèbre ; je confirme que les difficultés de communication habituelles en sont accentuées (surtout quand on ignore sa zébritude pendant plusieurs décennies).

Je pense cependant que les conflits, les crises et les remises en question existent dans toutes les sortes de couple, et c'est tant mieux ; à chaque fois qu'un couple est en souffrance, c'est qu'il est arrivé en fin d'étape et que la relation doit renaître sous une autre forme : "ça passe ou ça casse"...
La vie c'est le mouvement, la transformation permanente, des êtres et de l'environnement avec lequel ils inter-agissent ; il faut constamment tourner des pages ; l'essentiel est qu'il y ait toujours de l'amour et que chacun(e) ait envie de continuer/recommencer ensemble.

A côté de cela, je crois également que les polarités masculines et féminines peuvent vite devenir antagonistes si elles ne sont plus complémentaires (vaste débat).

Partant de mon vécu, je peux également affirmer que, fréquemment, notre histoire familiale, particulièrement l'enfance, laisse des blessures que nous essayons de guérir avec notre conjoint : à assainir impérativement car plombe gravement la relation.

Enfin, zèbre ou pas zèbre, il y a une constante à respecter : l'écoute de soi en priorité, c'est à dire : qu'est-ce qui est juste pour moi, quelles sont les limites que je ne peux dépasser sans mettre en danger mon intégrité ?
Lorsque ceci est posé clairement, vient naturellement l'écoute de l'autre, la compréhension et l'acceptation de ses différences et de ses propres limites.

"Tout conflit est l'expression tragique d'un besoin insatisfait" (Marshall Rosenberg).
Et aucune communication n'est possible sans que chacun(e) ait l'espace de s'exprimer, d'être écouté, mais surtout compris, reconnu et accepté.
Pas de jugement, personne n'a tort ou raison, personne n'est supérieur ni inférieur ; c'est au niveau du cœur que ça se passe.

Reste plus qu'à "emménager" à l'intérieur de ce cadre : les attentes et les compromis mutuels, les projets et les plaisirs partagés, et tout ce qui tisse la vie quotidienne et nourrit la dynamique créée par chaque couple, entre gravité et légèreté...
Pour en arriver là, il faut une honnêteté et une confiance réciproques vraiment profondes ; et chacun des partenaires doit avoir atteint un même degré de maturité et de responsabilité.
Il faut aussi être prêt(e) à prendre des risques...

Et voilà ! Comme d'habitude, je suis partie sur de grandes envolées de donneuse de leçons : mon histoire n'a pas été un long fleuve tranquille, loin s'en faut, mon époux et moi, à peine sortis de l'enfance, sommes partis avec un maximum de handicaps et les épreuves n'ont pas manqué, de même que les crises et les "tentatives" de divorce. Et ce n'est pas fini...

Pour prendre congé, voici une "Recette d'Amour Éternel" à appliquer au quotidien, simple mais efficace :
"Je t'aime"
"S'il te plait"
"Merci"
"Bravo"
"Pardon"
Et autant d'Humour que d'Amour...

Merci de m'avoir permis de vous parler et à bientôt.
vivreauquotidienavecunsurefficient
Messages : 22
Enregistré le : 25 juin 2017, 23:07

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar vivreauquotidienavecunsurefficient » 23 déc. 2017, 15:35

Bonjour Capricorne et merci pour ton message plein de bon sens... Ton paragraphe sur la crise du couple est vraiment très complet... je rajouterai juste une chose : "la crise c'est lorsque le vieux monde se meurt et que le nouveau monde tarde à apparaître" (Antonio Gramsci). Il en est de même dans le couple : l'ancien fonctionnement ne fonctionne plus... et le nouveau fonctionnement tarde à être trouvé...
Alors oui, tu as raison : ça passe ou ça casse... et beaucoup de choses entrent en ligne de compte : dualité hommes-femmes, dualité surefficient-normopensants, dualité plus jeune-plus âgé, dualité religieux-nonreligieux, etc... on pourrait en trouver des tonnes.
Quoi qu'il en soit, on a de la chance d'être sur un forum aussi intéressant, aussi riche d'expériences et aussi plein d'amour et de solidarité.
Gros bisous à tous... :lh:
Marie :fleur:
Shika
Messages : 86
Enregistré le : 07 oct. 2016, 18:08
Localisation : Angers-Nantes

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar Shika » 27 déc. 2017, 20:17

Bonjour Marie !!!

Content d'avoir de tes nouvelles et surtout content que les choses s'arrangent pour vous.

Bonne continuation à vous !
vivreauquotidienavecunsurefficient
Messages : 22
Enregistré le : 25 juin 2017, 23:07

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar vivreauquotidienavecunsurefficient » 30 déc. 2017, 15:59

Bonjour Mathieu, :bise:
Merci pour ton petit message sympa. Oui, tu as raison, les choses s'arrangent pour nous et je sais que je vous le dois à vous tous. C'est par tous vos écrits, vos descriptions, vos analyses à propos des difficultés que vous rencontrez, que j'ai pu, peu à peu, me rapprocher de mon mari et apprendre à communiquer différemment avec lui. En fin de compte, nous communiquions chacun à notre manière et nous avions du mal à nous comprendre... Ou plus exactement : je faisais "semblant" de le comprendre pour ne pas le froisser et par soumission, mais plus ça allait (ou plutôt "plus ça n'allait pas") et plus je m'éloignais de lui...
La lecture des livres "Je pense trop" puis "je pense mieux" a commencé à m'ouvrir les yeux sur le fonctionnement "différent" des zèbres... et puis tous vos messages, dans les différentes discussions, m'ont aidée à dissiper mes incompréhensions.
J'ai également été suffisamment rassurée quand j'ai réalisé qu'un zèbre est ouvert à la discussion et qu'on peut lui exposer notre point de vue de façon naturelle, sans avoir peur de son jugement... Du coup, j'ai enfin réussi à parler normalement à mon mari pour lui donner mes avis, même s'ils étaient différents des siens. Grâce à cela, je me suis ouverte à lui et j'ai pu ENFIN affirmer ma personnalité. Les discussions avec mon mari sont désormais plus vraies et plus "responsables" : elles s'échangent d'égal à égal et non plus de dominant à dominée.
Alors, à toi, aux autres, à tous ceux qui prennent le temps de venir discuter sur ce forum, je dis un grand "merci".
Gros bisous à tous et Bonne Année. Que cette année 2018 soit celle où les zèbres et les non-zèbres puissent s'entendre, se comprendre et communiquer sereinement. :x
:lh:
Marie :fleur:
vivreauquotidienavecunsurefficient
Messages : 22
Enregistré le : 25 juin 2017, 23:07

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar vivreauquotidienavecunsurefficient » 09 oct. 2019, 18:09

Bonjour à tous.
Presque deux ans ont passé depuis mon dernier post...et je reviens faire un petit tour sur ce forum...
L'embellie (dont je vous parlais il y a deux ans), entre mon mari et moi, n'a pas duré... Les anciennes habitudes ont vite repris "leur place". Je continuais à essayer d'imposer "qui j'étais devenue", mais ça ne marchait pas. Mon mari reprenait sans cesse le dessus et... je n'en pouvais plus... Je ne le supportais plus et je le fuyais sans cesse.
Je perdais pied, peu à peu... je ne savais plus comment procéder... et je n'avais plus la force de me battre.
Et puis, tout récemment, en septembre, j'ai EXPLOSé, suite à une énième réflexion de sa part ! Je me suis mise en colère (pour la première fois) et j'ai tout sorti, en vrac : tout ce qui me blessait, tout ce que je ne supportais plus venant de lui, tout ce que je ne voulais plus faire pour lui. Ca a été très loin : je ne me suis pas laissée faire, je ne lui ai pas permis de m'interrompre, je suis allée jusqu'au bout du bout de ma colère et de mes arguments... C'était la toute première fois que je me comportais de cette façon.
Ca s'est très mal passé : il n'a pas compris, il a été désarçonné, il ne pensait pas que ça allait aussi loin... alors pendant plusieurs jours, il a essayé de "digérer" toutes ces informations... Je lui ai laissé du temps (je sais que les délibérations intérieures des zèbres sont denses et prennent du temps). Et, peu à peu, le dialogue est revenu.
Je ne sais pas comment nous allons poursuivre notre vie à deux. Je ne me pose pas de question : je vis au jour le jour, un instant à la fois... Je me remets en question, je m'interroge, je me construis... à mon âge, il est temps !
Je sais qu'aucun de nous n'a tort ou raison, que nous sommes tous les deux bien différents dans nos façon d'appréhender la vie et les événements qui la peuplent. Alors, la seule solution que j'ai trouvée c'est : apprendre à "être moi" tout simplement. :)
Bonne semaine à tous.
Marie. :fleur:
Shika
Messages : 86
Enregistré le : 07 oct. 2016, 18:08
Localisation : Angers-Nantes

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar Shika » 11 oct. 2019, 22:15

Bonjour Marie :hello:

Je suis triste que les choses n'aient pas pu s'améliorer, d'apprendre que tes efforts sont restés infructueux, pendant ces 2 ans… :(
Malheureusement, si les efforts ne vont que dans un sens, ça ne peut pas marcher. Tu ne dois pas regretter d'avoir essayer de changer les choses, ni même d'avoir perdu pieds puis explosé.
Ton explosion est la suite logique de tout ce qui s'est passé, je trouve que tu es très courageuse pour avoir tenu aussi longtemps. Si je ne me trompe pas, dans « L'Estime de soi » de Christophe André et Francis Lelord, les auteurs expliquent, que les grosses disputes, les explosions, sont là pour rétablir un équilibre qui s'est brisé à un moment donné. Ce qui semble s'être passé, et maintenant il semblerait que ça reparte mieux.
Tu as parfaitement raison, tu dois rester toi, ne pas t'effacer, ne pas t'oublier, ne pas être quelqu'un d'autre non plus.

J'espère vraiment, que vous puissiez (que tu puisse :-\ ) retrouver la sérénité, la tranquillité durablement.
Et d'ici là, Courage !
vivreauquotidienavecunsurefficient
Messages : 22
Enregistré le : 25 juin 2017, 23:07

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar vivreauquotidienavecunsurefficient » 12 oct. 2019, 11:55

Bonjour Shika.
Merci beaucoup pour ton message et tes encouragements. Oui, tu as raison pour la petite explication à propos des disputes, qui sont là pour rétablir un équilibre, qui avait disparu. Je le ressens effectivement de cette manière. Il me semble que je suis en train de remettre de l'ordre dans une situation que j'avais laissée partir en vrille. C'était peut-être dû à mon manque de combativité, de perspicacité, de clairvoyance et d'estime de soi.
Je suis vraiment touchée que tu m'aies envoyé ce message, qui me donne effectivement du courage.
Gros bisous et merci :lh:
Marie :fleur:
capricorne
Messages : 44
Enregistré le : 16 oct. 2017, 21:57

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar capricorne » 12 oct. 2019, 23:50

Bonsoir Marie,
C'est peut-être aussi parce que tu aimes ton mari et que tu as peur de le perdre.
Tu écris : "Alors, la seule solution que j'ai trouvée c'est : apprendre à "être moi" tout simplement."
Bravo, moi aussi j'ai mis du temps à mettre en pratique cette évidence ; justement parce que je ne m'aimais pas assez pour prendre le risque de me retrouver seule à m'aimer...
Maintenant, je me respecte et je ne m'efface plus, je connais et j'apprécie qui je suis, et aussi ce que je peux encore améliorer et transformer en moi ; il est hors de question que mon intégrité soit menacée dans une relation, fut-elle infiniment précieuse...
Voilà, j'espère sincèrement que votre amour réciproque vous permettra d'aller plus loin et plus haut.
:zebre2:
vivreauquotidienavecunsurefficient
Messages : 22
Enregistré le : 25 juin 2017, 23:07

Re: Epouse d'un "zèbre", comment s'y prendre ?

Messagepar vivreauquotidienavecunsurefficient » 13 oct. 2019, 00:10

Merci Capricorne pour ta réponse et ta réflexion : "maintenant je me respecte et je ne m'efface plus"... c'est exactement ce que je ressens à présent et je fais en sorte de préserver mon intégrité. Toutes ces notions m'étaient étrangères auparavant. Ca semble fou et pourtant ! Je ne savais pas que j'avais des besoins... ma personnalité était tellement éteinte que je n'avais même plus de besoins ! L'aide de toutes les personnes qui discutent sur ce forum m'a été précieuse, alors merci à tous :lh:
Marie :fleur: