curcuma

Se présenter ici, de quelques mots à quelques pages, votre fil vous appartient !
Règles du forum
La lecture des messages est accessible à tous.
En revanche, pour poster sur les forums, il faudra vous inscrire : choisir un identifiant ainsi qu'un mot de passe.
S'incrire sur les forums n'engage pas le GAPPESM et ne vous engage pas quant à votre adhésion future à l'association !
En cas de problème, ou si vous souhaitez des informations sur des fonctions avancées des forums, vous pouvez consulter la Foire Aux Questions (FAQ)

Modération des forums :
Que les posts soient publiés avec ou sans validation les forums du Gappesm sont modérés.
La suppression d'un post peut intervenir avec ou sans avis et explication lorsque le groupe de modération le juge nécessaire. Il en est de même de la radiation d'un membre par le bannissement son compte, adresse mail et adresse IP du forum.

Si vous avez lu le Règlement et la Charte, et que vous vous engagez à les respecter, alors vous pouvez poster sur le forum.
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

curcuma

Messagepar turmeric » 27 mars 2019, 13:36

Et bien déjà, bon jour ou bonne nuit à vous !

Je suis curcuma, alias turmeric (rien à voir avec mon prénom), et vous pouvez même lire ma page ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Curcuma

J'avais commencé à écrire quelque chose, mais je l'ai lâchement supprimé (il y a 24 heures), c'est peut-être pas plus mal. Et bien oui, dans surefficience, il y a 'sur' et il y a 'efficience'. ( :clap: ) Mais suis-je surefficient ?

Je suis plutôt hyperactif intellectuellement, et "blabla-bla". Il est plus simple de me décrire en décrivant ce qui se passe autour de moi, car pour moi ... c'est naturel. Et donc, en gros, je parle trop, je suis incohérent, ridicule, etc etc (oui bon je cite les pires). Autant de fouets pour me flageller. :foryou:

Après, ça fait un moment que je suis au courant de tout ça, je sais vivre avec, je trouve même des façons de recycler les chutes.

Mais en vérité, je ne suis pas prolixe, plutôt l'inverse en fait. S'adapter ... c'est facile pour moi, ou amusant, ou goûteux, ou ... mais c'est agaçant de s'adapter pour rien. Je veux dire, j'aimerais juste dire que c'est contingent, ou simplement que tout le monde ait une mémoire arborescente digne de ce nom ... alors qu'ici, ou du moins à vous, et bien, on se comprend, ça raccourcit tout. Mais est-ce vraiment raccourcir ?

Je n'ai pas d'emploi, mais j'occupe mes journées. Ce n'est pas vraiment une chose dont j'aime parler, surtout en commençant de la sorte, mais il le faut. Je ne vis pas seul non plus, mais hélas, cette personne a un emploi, ou/et dort la nuit. C'est donc âprement limité ... seulement 2 jours sur 7 pour 5 jours creux, 52 fois par an ! Mais bon là n'est pas le problème. En réalité, c'est ridicule, mais ... fatal ! Lors de mes activités, comme disons écrire, je note ce que je peux, je retravaille certaines choses, qu'importe. Au bout d'un certain moment, parfois 2 heures, parfois 3, je commence à saturer. Et à ce moment là, je n'ai rien pour me relaxer. NADA. Pourtant, il y a toujours une myriade de trucs potentiels à faire. Alors, ça va un moment, mais il y a une limite. C'est à partir de là qu'on peut commencer à se demander si c'est un genre de burnout. Lorsque je termine un truc, j'enchaine sur un autre ! Trop facile !!! Non, pas du tout, ça s'appelle le burnout. Au début c'est cool, enfin, suivant la motivation. Mais il arrive un moment où on a plus rien à faire, comme finir le livre d'exercices de maths en octobre.

Tout ça n'a rien de vraiment fatal, mais en fait si.

Je n'aime pas vraiment parler, j'aime écouter, je suis introverti de base. Mais ... toutes ces activités nécessitent un certain degré d'extraversion. J'ai besoin de pouvoir discuter de ce que je fais pour avancer, pour ne pas avoir seulement mon propre matériel car sinon cela perdrait tout sens et intérêt. Je ne suis pas dupe, mais comment discuter ou parler de choses sans automatiquement tomber face à un mur, ou pire, dans la piscine toxique qui se trouve partout à perte de vue ...

Alors, j'ai tenté de résoudre ce problème, mais ça n'a fait qu'empirer. A force, j'ai perdu beaucoup trop d'énergie à subir le 'gore' des autres, humours déplacés, trolls, menaces. Alors que je n'essaye que de pouvoir discuter pour faire des pauses, pour me rafraichir les méninges. Je ne vis pas seul, alors je ne peux pas non plus ignorer tout ça, je dois réfléchir aux conséquences. Et toute cette accumulation, burnout, burnout, menaces, burnout, procrastination, burnout ... J'ai tenté IRC ... misère ... alors ... et bien maintenant me voici.

Ici, je sais que vous ne m'arracherez pas un bras même si je ne le protège pas. Je peux même écrire des trucs qui sont intéressants pour les autres ! (chiche ?) Mais je reste avec le même problème ... avec qui discuter à toute heure ?

Hormis ce détail insignifiant ... et bien, je suis content d'être ici. Je ne connais personne, je n'ai pas encore visité tous les recoins ( :-B ), mais j'espère que ça durera un temps.

N'hésitez pas à m'envoyer un message privé pour flooder.

Après, je ne sais pas trop si je suis au bon endroit. A la base, je voulais créer un compte chez les zèbres, mais je n'aime pas trop. Je suis probablement trop taciturne. Il y a de ça des années, j'y avais fait un compte mais je n'étais pas resté longtemps. Ca fait longtemps que je suis "marié" donc, à part pour discuter, je n'ai pas vraiment d'intérêts à rencontrer des gens. J'avais un "copain de cerveau" à une époque, mais hélas ... les meilleures choses ont une fin.

Je pense que je vais conclure ici, sinon je peux continuer des heures. Mais "parser" les pensées et autres réflexions, c'est pas bête non plus, et ça évite aux modérateurs de devenir des squelettes avant la fin du billet. Il faudrait que je parle des thèmes qui m'intéressent actuellement, ou globalement, alors ... difficile à dire. Je m'intéresse aux travaux d'Husserl, je m'intéresse à la 3d, je m'intéresse au comportement, je m'intéresse à la techno ( :-? ), je m'intéresse à l'intuition, au transhumanisme ( :-@ ), et en ce moment, je m'intéresse au montage (cinéma) et à l'ahumain. Evidemment, je m'intéresse aussi au reste, enfin pas tous. Par exemple, l'épicurisme ne m'intéresse pas, les sophismes non plus même si la zététique est intéressante et que je m'y intéresse forcément. Le transhumanisme aussi, mais bon voilà ...

Merci, et bonne journée ou nuit à vous ! Au plaisir de lire vos réponses, ou de se croiser au fil d'autres posts.

:dehors:
Mentounasc
Messages : 212
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: curcuma

Messagepar Mentounasc » 27 mars 2019, 16:26

Ouh là… Grave grave…

Le moins qu'on puisse dire, c'est que tu "arboresce" méchant dans ton discours, et même quand on est HP, y'a des moments où il fait "dur" de te suivre…. C'est très drôle en plus, pour moi ça me rappelle certains textes que j'écrivais quand j'avais vingt berges. T'aurais voulu me faire sentir mes 62 piges que t'aurais pas pu faire autrement… lol

Je crois qu'il manque quelques données essentielles à ton message de présentation.

Mais d'abord, le principal : bienvenue !

Alors, si tu nous disais ton âge pour commencer…
Et si tu nous disais aussi comment tu te sais zèbre… Car a priori "tu sens le zèbre" à plein langage..., et tu dois bien le sentir toi-même, surtout si tu as lu sur le sujet.
Même si tu n'as pas été détecté et confirmé par des tests ad hoc - ce qui n'est pas vraiment important - tu pourrais nous dire, outre le fait de trouver des interlocuteurs, ce qui te préoccupe le plus. Parce qu'au travers de toutes tes auto-flagellations, on a (mais peut-être n'est ce que moi) l'impression que tu ne sais pas toi même quoi et où chercher… Du coup, le "comment", je te dis pas...

Alors, tu nous en dis un poil plus ?

Zébresquement
Mentou
Nihil Nisi Silentium Timet !
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: curcuma

Messagepar turmeric » 27 mars 2019, 17:55

Je suis pas vraiment un zèbre, ni même un marsupilami.

Je suis curcuma, car c'est inopiné ...

Et je cherche une façon de pouvoir discuter. Mais, ce n'est pas facile. Non...

Là c'est un cas particulier : j'arrive, qui etes vous, pan pan *musique de François Pérusse*

Peut-être que tu apprécies la 'pataphysique ! D'ailleurs, pardon, j'ai malencontrueusement mal écrit ton pseudo, Mentounasc, en essayant de trouver une façon de m'en souvenir. Je vais donc essayer d'en dire plus.

En fait, je l'ai fait sans trop flooder. C'est bien. C'est un gain de temps et d'espace.

Il vaut mieux que j'évite les détails sinon on va partir en cacahuète. En fait, je n'aime pas lire, je trouve ça ennuyeux. Pourtant j'aime lire, enfin ça dépend quoi et pourquoi.

Et donc ... ah, mon âge. Et bien j'ai 33 ans ! J'ai 2 bras, je suis eucaryote B-) , et donc outre l'agitation du néophyte, je suis ici seulement pour trouver l'occasion de discuter, ou de faire des ... gentils petits pavés ... croustillants comme des bâtonnets de colins... qui ont une couleur curcuma. Mais pas à répétition hein !! Aujourd'hui c'est spécial ...

Non, en fait, je pense passer qqheures par ci par là. Mon graal étant de pouvoir discuter à l'oeil quand j'ai besoin d'une pause dans ce que je fais. Je pensais naïvement qu'IRC étant un support d'échange en temps réel serait mon échappatoire. Mais j'avais oublié à quel point c'est compliqué de pouvoir discuter. Après moultes tentatives toujours pires que les autres, je ne veux plus essayer de m'adapter. Je ne veux plus aller chercher midi à quatorze heures juste parce que je peux le faire. Donc je suis revenu là où de mémoire, les gens sont proches de ce qu'un humain est.

C'est pas de chance pour vous, et oui !
Birigarro
Messages : 58
Enregistré le : 02 mai 2018, 14:00

Re: curcuma

Messagepar Birigarro » 28 mars 2019, 17:48

Bonjour Curcuma,

Bienvenue, il me semble pour ma part avoir compris tes attentes, pourtant mon cerveau est lui aussi très vieux ( :P eh mentou, c'est juste pour te vanner :) ). Je dis avoir compris ... en fait, je ne sais pas peut être ai-je dépassé la limite de Duning-Kruger et que je me gargarise de comprendre ce qui m'échappera toujours ...
Bon enfin, échanger en ce lieu de tout et de n'importe quoi, je pense réellement que c'est possible. Discuter ? c'est autre chose. La discussion entend un échange relativement rapide. Ici tu as au mieux quelques heures entre deux échanges autrement ça semble parfois ce jouer en années ...
Mais bon certains des sujets que tu évoques me semblent intéressants.
Ce que tu décris de ton état ( d'excitation ? agacement ? lassitude ? saturation ? ...) enfin bon ton état quoi. Je pense l'avoir souvent ressenti, j'y ai toujours eu un remède jusqu'à présent. Le sport à outrance jusqu'à l'épuisement physique, ça fait un bon reset du cerveau et le lendemain on repart plus calmement et de façon plus constructive. Bon ça marchait pour moi, seulement pour d'autres, est-ce valable ? A l'heure actuelle, ça ne marche plus trop, mes articulations et mon souffle ne me permettent plus ce genre de médication ou alors moins intensément et c'est plus long et je n'ai pas le temps. Alors je bous, je me vois bouillir passivement.
Peut-être n'est-ce pas cette sensation après tout ?
Alors à ton prochain sujet.

Birigarro.
scorames
Messages : 252
Enregistré le : 18 oct. 2009, 20:35

Re: curcuma

Messagepar scorames » 01 avr. 2019, 19:15

bonjour et bienvenue turmeric :lh: ; amuse toi bien parmis nous ....
scorame
Birigarro
Messages : 58
Enregistré le : 02 mai 2018, 14:00

Re: curcuma

Messagepar Birigarro » 01 avr. 2019, 20:21

Une petite parenthèse si c'est permis ?
J'ai lu il y a quelques temps un document qui se rapportait à cet effet Duning Kruger. Ca m'a bien plu et depuis je l'utilise à tout bout de champ ( la culture, c'est comme la confiture etc ... et je ne parle que de moi je vous assure ;) )
Je résume cet effet à : doute ou certitude. En fait les gens qui doutent de leurs capacité sont en général ceux qui en ont le plus (des capacités). Les gens sûr d'eux, sont ceux qui devraient le moins l'être. C'est mon interprétation.
Alors quand je dis que peut-être je suis en plein effet Duning Kruger, c'est que je suis certain de ce que je pense mais, pour ne pas le paraitre trop je me dis que de toutes façons si je me trompe je ne le saurais pas pétri que je suis dans ma certitude. Je m'accorde ainsi la certitude du doute d'être certain de douter de ma certitude.
Cette explication est tout de même plus longue que de dire : Effet Duning Kruger, non ?
;) :P

Désolé Turméric, j'écris ça sur ta présentation car c'est ici que j'ai cité cet effet. Il est possible qu'il fût sujet à interprétations alors j'en donne mon point de vue.
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: curcuma

Messagepar turmeric » 02 avr. 2019, 01:08

Merci scorames :lh: et aussi Birigarro, Mentou et sbeut, avec qui j'ai (eu) l'occasion de discuter.

J'ai abandonné une seconde fois l'idée de me présenter, malgré une tentative hier soldée par une déconnexion.

Je te remercie pour cette explication agréable sur l'effet et ton vécu autour. Personnellement, je l'aborde d'une manière personnelle. Mais avant tout, je pense qu'il est important de préciser que ce que tu dis est très fort de sens, du moins, cet effet est fort de sens.

Souvent, voire moi-même, nous sommes confrontés à des troubles divers. Comment expliquer à une personne qui doute d'elle même, alors qu'elle fait tout, voire trop pour s'en (r)assurer ? Et l'illustration de cet effet est intéressant.

Les gens qui sont les plus visibles par leurs actes ou affirmations sont souvent des faux positifs (j'aurais pu dire toujours mais je ne suis pas si cynique). Mais les "jeunes" (disons) se confrontent alors à des illusions et paniquent. Ils sur-tout et s'accablent. Ils doutent d'eux, ils procrastinent, ils échouent ... alors qu'en réalité, c'est un peu comme l'effet "psychosomatique".

Les gens doutent ... et se flagellent. Pendant que d'autres nous abreuvent de fausses idées et nous oxydent.

Dans mon cas, outre avoir conscience de cette vérité, j'arbore un masque qui peut prétendre que je suis ... trop confiant. Et comme je fais ça à cause ou grâce, ou par une sorte d'extraversion intuitive, je corrobore parfaitement l'idiot imbu. Et pour quelqu'un de satirique, je trouve ça agréable. Comme si j'étais un nanar.

J'ai une confiance auto-destructrice particulière. J'aime à passer pour un idiot.

Mais entre nous, c'est différent. Je n'ai plus à être satirique, je n'ai plus à m'adapter, ou autre. Et il me faut un petit temps d'adaptation.

C'est juste assez complexe car mon rapport à l'intuition est très rationnel. Outre ça, j'oublie mon côté rationnel et je laisse cette étrangeté me mener un peu n'importe où, probablement comme un livre nous fait voyager. Nous restons nous à l'intérieur, mais il faut accepter le début de voyage.

Seulement, si je m'intéresse à ça, c'est parce que j'ai un problème avec notre temps. Je m'efforce de comprendre, mais aussi de vivre ma propre existence au travers de tout ça. Et c'est un exercice complexe lorsqu'à la base, on a un problème avec l'acte de création. Deleuze disait que c'était du au fait que l'art est un acte de résistance. Or, je résiste ... et à cause de ça, je me trouve contraint de créer. Alors, pourquoi pas ?

Comme je ne suis pas à l'aise, je suis plus réservé. Mais j'ai aussi appris à être adulte donc ... me worry ?

Mais j'étais inquiet, d'où mon message. J'aurais regretté de me sentir si rapidement évincé, comme une ordure jetée à la poubelle qui n'aurait plus la force de s'en extirper. Je te remercie donc pour ce message supplémentaire.

Si je devais décrire ma personne, je dirais que je suis un peu blasé, au milieu de moi-même. Ma pensée est un savant fou aux lunettes brillantes qui aiment parler seul, faute de mieux. Mon instinct est des orbites d'yeux qui flottent dans les coins sombres, pesant comme la chaleur du désert, mais perçant comme des bris de glace. Mon intuition est une blonde, alcoolique, parfaite caricature du pire comme du moins pire. Et moi, je suis la 4e roue du carrosse, je suis coincé là, et je réfléchis. Ainsi je suis l'agglomération de ces défauts et qualités. Et je réussis à rester en osmose, malgré le fait de paraitre moins rationnel, ou partout 4 fois trop.

Comment douter et être sûr en même temps ? On peut y parvenir. Mais où se trouvera la modestie ? Et pourrons-nous toujours la faire-valoir ?

C'est une vraie question schizoïde.

Et cela me fait penser au fameux chat de Schrödinger.

Comment savoir si quelqu'un doute, ou pas ? Peut-on le savoir, outre des mathématiques ? Il faudrait ouvrir sa boîte, et considérer l'état comme la réponse, or ... si ouvrir falsifie le résultat, n'est ce pas de la folie ?

C'est quantique ! :duel:

Je pense que la vérité, du moins, ses chemins, sont un enfer.

D'ailleurs, je voulais faire noter, suite au chat "zombie" pourquoi il est déplacé de parler de mort-vivants. Ou peut-être l'inverse.

Qu'est ce que le vivant ? ... Une cellule est la plus petite unité du vivant, mais pourquoi ? La cellule peut se reproduire, du moins, se cloner. Et donc, malgré le fait que la cellule ne soit qu'un gros tas d'atomes, enfin, de molécules, ..., on la considère vivante car elle peut se reproduire. C'est pourquoi un caillou n'est pas vivant. Ca ne veut pas dire qu'il n'a pas d'émotions, ça stipule juste qu'il ne se reproduit pas. Or un zombie, un mort-vivant est comme un paradoxe ! On ne sait pas trop s'il est vivant, ou mort, ou les deux, ou qui sait ? Comme le chat de Schrödinger, qui est donc plutôt un chat vivant-mort. Mais un zombie, lui, est mort ! Il ne peut pas se reproduire, donc pas vivant. :o)
Frederique1
Messages : 4
Enregistré le : 26 avr. 2019, 13:29

Re: curcuma

Messagepar Frederique1 » 08 juin 2019, 20:25

Bonjour turmeric. Je me permets de te répondre ici, car je ne peux pas envoyer de messages privés pour le moment (pas assez de posts).

Désolé, je ne suis pas cette personne.

C'est bon pour la santé le carvacrol. :fleur:
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: curcuma

Messagepar turmeric » 11 juin 2019, 14:33

Ce n'est pas plus mal car je ne connais pas cette personne non plus, mais c'était par curiosité. Merci pour ta réponse !

Mais du coup je n'ai pas compris pourquoi tu parles du carvacol. :-s
Frederique1
Messages : 4
Enregistré le : 26 avr. 2019, 13:29

Re: curcuma

Messagepar Frederique1 » 12 juin 2019, 11:15

Désolé, j'avais confondu avec origan. J'ai eu une époque au début de la décennie, beaucoup de choses naturelles.

J'aurais plutôt dû écrire 'curcumine'.