Bat East en politique ^^

Se présenter ici, de quelques mots à quelques pages, votre fil vous appartient !
Règles du forum
La lecture des messages est accessible à tous.
En revanche, pour poster sur les forums, il faudra vous inscrire : choisir un identifiant ainsi qu'un mot de passe.
S'incrire sur les forums n'engage pas le GAPPESM et ne vous engage pas quant à votre adhésion future à l'association !
En cas de problème, ou si vous souhaitez des informations sur des fonctions avancées des forums, vous pouvez consulter la Foire Aux Questions (FAQ)

Modération des forums :
Que les posts soient publiés avec ou sans validation les forums du Gappesm sont modérés.
La suppression d'un post peut intervenir avec ou sans avis et explication lorsque le groupe de modération le juge nécessaire. Il en est de même de la radiation d'un membre par le bannissement son compte, adresse mail et adresse IP du forum.

Si vous avez lu le Règlement et la Charte, et que vous vous engagez à les respecter, alors vous pouvez poster sur le forum.
Bat East
Messages : 1
Enregistré le : 27 avr. 2019, 21:42

Bat East en politique ^^

Messagepar Bat East » 27 avr. 2019, 23:35

Bonjour à tous :) ! Merci d'exister ...
Rassurez-vous. Ce qui suit ne poursuit pas un but politique propagandiste ni un autre socio-écologiquement militant. :)
Pour me présenter j'ai eu l'idée de partager (mes passions) avec vous un courriel envoyé il y a un instant en espérant ne pas être trop maladroit. ^^ Vous devinerez facilement le contexte ... inutile d'en rajouter. ^^

Bonsoir "x",
Je vais lire attentivement le texte envoyé, merci.

Optionnel : Pour que vous (et peut-être les autres membres actifs de la liste) me compreniez mieux : je suis handicapé mental. Je souffre (et jouis) de surefficience (le correcteur orthographique n'accepte même pas le terme) mentale. (Il n'est pas indispensable d'aller regarder ces 2 liens... : ) http://www.calay.be/douance.php ou viewforum.php?f=10 Il m'arrive donc régulièrement d'être mal compris et rejeté. C'est un thème sociétal qui me touche personnellement bien entendu mais il m'apparait tout de même extrêmement important (car source de beaucoup de souffrances pour une part non-négligeable de la population.) J'avoue avoir rêvé (au sens 1er du terme : "dans mon idéal") qu'il était envisageable d'en parler dans le cadre d'un programme politique. Mais comme pour la décroissance, l'ensemble de la population (en majorité des "normopensants") ne semble pas prête à cette idée. Un de mes combats politiques (comme l'a-croissance) est donc celui-ci. Et (comme pour la décroissance ^^), il semble nécessaire que les gens en entendent plus parler et qu'ils le comprennent.

Vous me dites de ne pas douter et de conserver mon sens critique. Cela me semble incompatible. Je suis un chercheur de vérités (et surtout de ce qui amène plus de bien-être durable) qui croit au nécessaire doute salutaire. Quand à l'énergie nucléaire, c'est évident que le risque potentiel est énorme. Mais je n'applique pas systématiquement le principe de précaution : je m'autorise parfois à fumer plus que de raison ... :( ^^ J'allais me lancer dans le débat, mais il est préférable que j'épargne votre énergie et votre temps.

A Otsokop (magasin coopératif) j'ai pu discuter avec une candidate de EELV (gros parti idéologiquement le plus proche de la décroissance, n'est-ce pas ?). Elle m'a soutenue que la décroissance était un point très important chez eux et qu'ils étaient massivement contre la croissance verte et pour la relocalisation (politique et agricole par exemple). Mais, quand je lui ai demandé si EELV allait alors parlé de la décroissance dans le clip vidéo de 3min (vu qu'elle disait que c'était aussi leur point central) : elle m'a répondu que non. A quoi j'ai répondu : merci, je commençais à douter de la pertinence de proposer une liste décroissante ! ^^ Elle m'a invité à aller voir leur manifeste en ligne :https://www.pourleclimat.eu/le-manifeste Comme vous le verrez : le mot décroissance (ou a-croissance) n'apparait pas et celui de croissance qu'une seule fois.

Il me semblerait qu'il soit important que nous soyons clairs quant à ce qui doit décroitre. L'empreinte écologique, non ? Je ne vois pas de formulation plus simple et adaptée. Qu'en pensez-vous ? (On peut "éduquer" sur ce concept si vous pensez que cela n'est pas suffisamment reconnu.)

Il me serait très profitable de connaitre une liste de thèmes que le collectif veut soulever (par ordre d'importance par exemple). Serait-ce possible ? On ne m'a toujours pas "chargé" d'écrire. J'avoue que je suis un peu déçu que ce mouvement ne soit pas plus actif que ce qu'il est. (Mais je suis très heureux de vous avoir rejoins même si j'avais commencé à créer une liste "EuropAcroissance". :) )

Dernière chose (pour le moment ^^), je trouverai très positif, sage et humble de soutenir les "bonnes" propositions (celles en accord avec la décroissance et même celles qui permettront une transition dans cette direction) des partis politiques plus médiatisés. Le programme de EELV me convient sur de nombreux points (sauf qu'ils n'insistent pas suffisamment (et loin de là) sur la décroissance). Et notre liste n'ayant pas d'objectif électoraliste (ce que je déplore) : allons-nous donc conseiller un autre vote que celui de Décroissance2019 ?! Croyez-moi je ne suis pas un membre de EELV en infiltration. ^^ Mais : "Alors que l’écologie se trouve mobilisée par tous, comment construire des coalitions stratégiques afin de peser sur les orientations des institutions européennes ?" https://www.liberation.fr/debats/2019/0 ... ns_1719337 Les urgences socio-environnementales sont là et ces élections européennes pourraient bien marquer un tournant décisif dans l'expression citoyenne en faveur de l'écologie politique. Donnons notre juste vision de l'écologie politique mais soutenons aussi les idées qui vont dans notre sens, même si elles ne viennent pas de décroissance2019. N'êtes-vous pas d'accord ? (J'ai pas envie que le FN ou la droite ou le néo-libéralisme soient majoritaires. :'( )

Veuillez m'excuser pour la longueur de ce mail. Je vous laisse juge de le diffuser aux autres décroissants.
En espérant que cette lecture ne vous aura pas ennuyé.
Amicalement, Baptiste.

PS : je suis toujours à votre disposition pour aider d'une quelconque manière. Pour l'instant, on ne m'a rien confié et je trouve cela étrange. Pas vous ?
Si vous n'avez pas besoin (ou envie) de mon "aide" : faites-moi le plaisir de me le dire s'il vous plaît. Je choisirai de m'orienter plutôt vers la liste EELV (en réalité, je doute encore sur le fait de voter pour la liste que je soutiens ou faire un vote stratégique, principalement parce que Décroissance2019 n'a pas de vocation électoraliste...) pour militer en faveur de l'explicitation de la nécessaire décroissance de l'empreinte écologique européenne. (Peut-être pourraient-ils être même ouvert à la thématique de la surefficience mentale... qui sait ? ^^)
Je vous prie de me croire que j'ai écris cela sans colère ou sentiment d'injustice. Je cherche juste les moyens d'être le plus positif possible avec le court temps (précieux, faudrait-il toujours rajouter pour tout le monde) de vie dont je dispose. (Rassurez-vous ma santé va très bien, j'ai juste conscience que : "La vie est comme un lampe à beurre dans une tempête." Nagarjuna (= elle peut s'arrêter à tous moments). Même notre chère Nature est potentiellement destructrice : impact avec un gros astéroïde ou gigantesque éruption solaire par exemples. J'ai pu aujourd'hui discuté avec des collapsologues. Je n'étais pas d'accord avec eux car je croyais qu'ils parlaient de l'effondrement du genre humain mais "la collapsologie c'est l'étude de l'effondrement de la société industrielle et de ce qui pourrait lui succéder." (voir 1ère vidéo : https://tgf.usbeketrica.com/article/eff ... bek-proces ) Vu qu'on ne propose pas de programme détaillé, ne serait-il pas envisageable d'utiliser ce concept (très proche de la décroissance et du Club de Rome) pour parler des possibles alternatives sociétales durant l'ère post-industrielle (concept pertinent que je croyais avoir formulé d'une manière innovante mais en fait : https://www.agoravox.fr/actualites/soci ... t-la-86791 ) Et pour enchainer ne serait-il pas important de décrire les principales lignes de la société idéale ET réaliste ? (Résumé : société industrielle (= société de croissance) ; effondrement en cours (= décroissance voulue ou subie) ; société post-industrielle (=société décroissante !?) Et après ? Qu'est-ce qu'on propose ? "quelques sociologues estiment que "les préfixes et les suffixes n’aident aucunement à comprendre une période, un événement, un phénomène ou une réalité. Ils ne font que décrire l’ancienne période, l’ancien événement, l’ancien phénomène ou l’ancienne réalité et postulent qu’on est désormais ailleurs. Ils ne les expliquent pas, du moins très rarement. Ils représentent beaucoup de théorisation et très peu de réponses" https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A ... dustrielle C'est ce qui me gêne dans la "décroissance", je voulais le dire, enfin l'écrire.


Voilà, c'est un peu long. Veuillez m'en excuser et félicitations d'avoir eu la patience et la gentillesse d'être parvenu jusqu'à la fin de ce post. Plus personnellement : j'ai l'AAH (j'aurai pas du mais j'ai du le faire pour me sortir de la rue) et en obligation de soin (interdiction de quitter mon département). Mais je le prends bien :) même si ça chatouille bien mon égo ! ^^ J'ai toutes les bonnes conditions pour travailler sur mon esprit ! :D Surefficients mentaux : méditons ? (Ou médit-on ? ^^)

All the best !! En espérant vous lire rapidement, amicalement, Bat East.
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bat East en politique ^^

Messagepar turmeric » 29 avr. 2019, 15:04

Hah Bat East ! :vamp:

C'était un gentil baptême ! Mais je crois que j'ai perdu ma perruque, donc si tu la vois, ou qqn d'autre, faites moi :hello:

Je viens de la planète Lune, donc je ne connais pas trop la politique. Ici (chez moi), tout tourne autour de l'Etoile, mon seul oeil, enfin mon soleil. Alors je ne pense pas avoir des choses à dire à ce sujet. Mais je comprends que tu faisais part d'un message, enfin un mail. Je me demande alors qui se trouve derrière ? N'as-tu pas envie d'en dire plus ?

Malgré tout, certains points m'interpellent. Je ne suis pas au sujet de tout, mais c'est un peu comme le ciel : on peut voir la même chose de deux endroits éloignés. On voit et partage toujours ce même ciel. Je suis juste trop abscons pour en avoir la même passion. Ou est-ce les deux ?

La vie peut s'arrêter oui. C'est comme ça depuis toujours, c'est un axiome pour tout ce qui possède une vie. C'est un genre de prise de conscience. Nous sommes fait pour prendre conscience. Mais où s'arrête cette vérité ? Quelles vérités sont importantes ? Pouvons nous créer des solutions sans créer plus de problèmes qu'au départ ? Oui, et non. Ce fait est un genre de Big Bang, comme la Tour de Babel et la malédiction du langage. Les problèmes visés au début sont importants, ils sont la cause des problèmes annexes. Mais il faut aussi résoudre ces problèmes, certains problèmes mènent à reconcevoir l'ordre. Ce sont habituellement ceux qu'on traite en dernier. Mais le fait de les traiter en dernier favoriser l'apparition d'autres problèmes, qui eux aussi s'entremèlent et mènent à traiter et reconcevoir l'ordre.

C'est ce qu'on pourrait voir en regardant nos sociétés, mais sont elles aussi grandes que ça ? Sommes-nous vraiment solidaires ?

On pourrait penser qu'avec le temps, nous nous unirions. Au lieu de ça, lorsqu'on entend l'idée de groupe, on ne peut que douter. Nous nous divisons.

Pour résoudre le problème initial, et tout ce que cela engendre, nous sommes obligatoirement divisés. Nous sommes toujours tous unis par le destin, mais nous sentons cette division s'opérer. Est-ce diabolique ? L'humain n'a rien d'un objet parfait, nos idées sont nos idées. Mais je doute que cette division et ce corps que nous semblons former malgré tout ce qu'on puisse dire ou laisser croire, soient ce dont il faille douter. L'affirmation passe par l'abandon. Douter mais aussi savoir ne pas le faire. Tout comme penser.

Je ne peux pas partir en quête de justice, pendant toute une vie, pour arriver et gémir que la boite aux trésors que j'imaginais dans ma tête, n'est plus qu'un vieux coffre vide, délabré contenant une toile d'araignée.

J'ai arrêté de courir après la vérité, je cours après ceux qui la volent et la pillent. Mais qu'est ce que je suis sensé faire de plus ? J'étudie, je n'agis pas. Après tout, la vérité est là. J'ai retrouvé ses richesses, mais la posséder n'est qu'une quête. Je suis libre désormais de ne plus courir après, et c'est déjà beaucoup. Le reste ne regarde que moi, c'est une vie qui s'offre à moi.

Les sociétés économiques utilisent leurs membres recursivement, comme richesse, capital, et produit. Cette frénésie est un non-sens mais il est bien pratique. Reconsidérer notre évolution comme un bateau qu'on emprunte d'un point A à un point B est une solution qui évite de passer à x km/h en face du point B, sans pouvoir s'arrêter et foncer tout droit. Tout comme on peut monter dans un ballon et sauter une fois trop haut pour revenir sur terre. Ce parachute doit tout de même éviter d'être métaphoriquement les membres de ces sociétés. La réussite ne peut pas se faire au détriment des autres. C'est une vision égoiste de la réussite, elle ne mène qu'à créer et désirer un monde idéal asceptisé des autres récalcitrants.

Mais peut-être que le déisme et le théisme fondent ces devenirs.

Ce qu'il y a de bien dans la politique, c'est que ça sent la javel, enfin au début. Après, ça sent un peu comme dans un périphérique. Et on finit dans un château volant nucléaire artificiel humain.

Le problème, c'est qu'à la base, tout ça est légitime. Mais chronologiquement insolvable directement.

Mais tu dis que tu es séquestré dans ton département, je comprends que cela puisse te peser. Ca a l'air sérieux ! Mais tu prends ça avec un certain stoïcisme. Bravo. Ca laisse du temps pour méditer, même si on préfère que personne ne touche à notre liberté.

Il me semble que l'effondrement de la condition humaine soit volontairement provoqué, mais d'une façon très disparate faisant qu'on ne puisse pas vraiment cerner les coupables. L'effondrement de certaines sociétés participerait à cet effondrement sans en devenir un coefficient. Je vois ça comme des tentatives irraisonnées de faire quelque chose, souvent pour s'auto préserver plutôt que de servir des causes plus explicites.

Les psychopathes sont comme des prédateurs qui seraient des proies. Ils pensent être à l'abri, surplanter, ils se tiennent à cette idée car la vie est bien trop cruelle. Ils deviennent cette cruauté, faute d'y voir mieux. Mais ces psychopathes sont nos modèles, nos stars, nos muses, nos meneurs. Qu'y a t il d'étonnant ?

Le monde est à l'image de l'Univers. Il n'y pas que la Terre dedans, il y a surtout du vide mais aussi plein d'autres choses.

Je suis humain, mais pas avec les autres. C'est amusant, ça décrit ce que je n'aime pas chez les autres. Tant qu'ils le sont avec moi, alors on peut être humains ensemble je crois.

Bienvenue en tout cas !
Mentounasc
Messages : 212
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: Bat East en politique ^^

Messagepar Mentounasc » 29 avr. 2019, 19:45

C'est drôle, je suis comme Tutu ('rméric), j'ai comme l'impression qu'il y a quelqu'un de caché là derrière… c'est marrant de ressentir ça en phase avec quelqu'un qui a pris le manche comme il fallait pour te répondre…
Donc je te dis pas encore bienvenue, puisque j'attends d'en savoir plus sur ce "handicapé mental" qui n'est pas aussi capé qu'il le prétend…
arf arff arfff
Nihil Nisi Silentium Timet !
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bat East en politique ^^

Messagepar turmeric » 30 avr. 2019, 15:04

Euh non mais, euh quoi ? J'ai dit ça moi ?

Je ne connais personne ici, enfin, si, je veux dire que je suis nouveau. Je voulais juste en savoir d'avantage, une copie d'un mail sur un sujet X montre des choses, mais c'est aussi très limité. Je ne sais pas trop de quoi tu parles en fait Mentou. A vrai dire, j'ai un peu paraphrasé ce que tu m'as dit lors de ma présentation. Car je trouvais ça trop court, sans vouloir être insistant non plus.

Je ne sais pas trop si adresser un tel message peut encourager quelqu'un à répondre. Je ne porte pas d'attention aux épithètes que les gens se donnent, mais peut-être que ce que tu soulignes, comme il le souligne aussi, ce handicap, résume-t-il d'avantage quoi que ce soit ?

Pardon d'être aussi candide mais, c'est déboussolant !