Comment faire une rencontre amoureuse ?

Nos questionnements, nos particularités au quotidien, surefficience ou pas surefficience, etc...
3S3
Messages : 6
Enregistré le : 13 oct. 2017, 12:31

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar 3S3 » 05 déc. 2017, 00:16

rosaepine a écrit : " Bonjour madame, j'aimerais vous dire ceci : j'ai bientôt 60 ans et je suis bien conservé. Je suis intelligent et cultivé. J'ai une bonne situation, une bonne éducation, et j'estime que le respect est la valeur primordiale dans les rapports humains. Alors je comprends fort bien que vous soyez attirée par moi, c'est logique, et je commence à croire que vous le faites exprès de croiser mon chemin. Cela frise le harcèlement mais si ce n'est pas le cas, alors c'est le hasard et comme le hasard fait bien les choses alors vous conviendrez que nous pourrions nous rencontrer ailleurs que dans cette rue."


J'adore ! J'aimerais tellement avoir ce courage. Parce que même si c'est peine perdue (à posteriori, avec une autre, ça aurait peut-être marché...), c'est mémorable ! C'est vivant ! C'est génial !

Je suis romantique par nature. Solitaire mais romantique. Dans ma tête, j'imagine des tas de scénarios originaux pour faire le premier pas, puis dans la réalité, quand je m'apprête à faire le premier pas, j'ai surtout l'impression que je vais sauter de la falaise sans parachute et me crasher lamentablement, en bas, sur les rochers. Du coup, je recule.
J'ai essayé une fois. Je me suis lancé. J'ai voulu être galant avec une personne que je trouvais charmante et je lui ai dit que "c'est un plaisir de tenir la porte à une charmante demoiselle". Elle m'a répondu : "j'ai pas besoin qu'on m'assiste, je sais ouvrir une porte !" OKayayayayay..... Je lui aurait bien "rouler une pelle" et je me suis pris un énorme "râteau". Je suis pourtant pas mauvais en jardinage : j'ai mangé des tomates cerise tout l'été avec une culture sur balcon. J'ai la main verte mais pas la patte blanche ! B-)

J'ai tout essayé en matière de rencontres. Les sites internet où j'ai effectivement vécu les mêmes choses que certains (l'intello qu'on fuit; les personnes à l'ouverture d'esprit à la mesure de leur détresse affective, et je ne pense pas que ce soit une bonne motivation de rencontre...), OVS mais OSecours ! Les rencontres du quotidien, en réel, mais je suis un handicapé des relations sociales : quand quelqu'un(e) tente une approche en mode "il fait beau aujourd'hui" (c'est une image naturellement), honnêtement, je ne sais tellement pas quoi répondre que la seule réponse à laquelle je penses, c'est "vous avez remarqué ?". Mais j'ai peur que la personne le prenne mal... Et quand je tente une réponse en mode pression atmosphérique ou réchauffement climatique, je sens nettement que je coupe l'herbe sous le pied de l'autre. Alors bon, je réponds "oui". Super !!!!

Ce qui n'aide pas non plus, c'est d'être incapable de me rendre compte quand je plais à une personne. J'ai pourtant un certains succès, autant auprès des hommes que des femmes... C'était ma meilleure amie mon radar. Maintenant que j'ai déménagé, je n'ai plus la traduction instantanée. Ce serait tellement simple que quelqu'un vienne te dire un truc clair du genre "je vous trouve séduisant, un café ou autre chose ?" mais nooooooonnn. C'est toujours des regards où je me demande ce que ça peut bien vouloir dire, ou des attitudes, des gestes qui me paraissent juste bizarres voir déplacés.

Bientôt 5 ans que je suis totalement célibataire et j'avoue j'en ai ras le bol. Je ne suis pas pressé de rencontrer quelqu'un en soi mais c'est vrai que le manque d'échanges, de partage, d'affection, de tendresse... C'est un peu dur.
En même temps que je fais un travail sur le lâcher prise ("non, la personne qui aimera tes chiens comme les siens n'existe pas, descends de ton nuage mon gars, il semble que d'aucun ne pense comme toi que la vie sentimentale peut ressembler à ce que l'on attribue généralement aux histoires cinématographiques"), j'élabore une nouvelle stratégie :

1/ participer à des speed dating pour affronter mes blocages les plus viscéraux (sortir de chez moi, accepter le regard de l'autre, trouver une approche, tenter l'humour, jouer avec mon potentiel de séduction - il va me falloir une petite 50aine de séances pour en arriver là - :-s parler un peu de moi)

2/ riche de cette période d'apprentissage assumée en tant que telle, essayer d'avoir un comportement pro-actif avec des personnes du quotidien susceptible de me plaire.
Quand je vois que ça fait juste deux mois que j'ai envie de proposer une sortie à une collègue de travail sans jamais oser, je me dirai que "rien ne va plus", si c'était déjà aller avant...

Au final, je me sens désœuvré par rapport à la quête sentimentale. Mais je n'ai pas envie de me résigner. Je vais déjà essayer d'avoir des rencontres purement sociales du type sortie avec des propriétaires de lévriers (comme moi), ou cours de théâtre, ou ..., et qui sait ? Peut-être que, fortuitement, par un pur hasard tout à fait calculé ou un calcul tout à fait hasardeux... Inch' al'univers !
May the bridges I burned light my way. (%)
guiste
Messages : 21
Enregistré le : 26 avr. 2017, 22:24

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar guiste » 30 déc. 2017, 13:48

Merci Pallemil pour ton message qui a tout à fait sa place ici (et qui est bien écrit, rassure-toi). C'est agréable de lire quelqu'un qui soit, envers et contre tout, optimiste.

Je crois qu'on arrive tous les deux à la même conclusion : il faut attendre, espérer, laisser faire le temps/hasard/destin... En étant optimiste et en gardant la foi (comme toi) ou en n'étant pas très confiant (comme moi). Parfois, j'ai l'impression que la solitude peut s'étendre à l'infini, comme un puits sans fond, et qu'avec le temps plus rien ne suffira jamais plus pour le combler... Pourtant, comme toi, je pense que l'amour est le plus noble et le plus beau des sentiments, le seul qui permette de se sentir vraiment vivant...

Plus anecdotiquement, j'ai ressenti la même chose que toi sur les sites de rencontre : les mêmes têtes, les mêmes blagues (surtout la même absence de réponse), les mêmes selfies, les mêmes photos à la plage... Affreux ! Au moins, je ne suis pas le seul à penser cela !

Merci encore pour ton message.
pallemil
Messages : 3
Enregistré le : 28 nov. 2017, 14:08

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar pallemil » 04 janv. 2018, 18:53

Merci guiste pour ce retour.

Ça me réconforte de savoir que je ne suis pas le seul d'avoir ce ressenti face à Tinder et compagnie, surtout lorsque je vois mes proches passer leur temps dessus et me demander pourquoi je n'y suis pas (loin de moi l'idée de mépriser les personnes qui sont dessus, chacun fait selon son ressenti, envie et recherche). Mais je ne peux vraiment pas supporter cette idée, ce principe, que rien d'autre ne définirait notre identité qu'une photo à glisser.

Je me faisais la réflexion durant les fêtes en observant tous ces couples autour de moi, qu'il y a ceux qui dans leurs échanges de regards tu comprends qu'ils s'aiment avec force et sincérité, et ceux qui dans leur geste ne font que se supporter. En voyant cela, je me dis que je préfère être seul que d'être dans une relation qui ne me convient pas, une relation ou les sentiments n'existent pas, être avec la personne juste par peur de la solitude. Je connais la solitude, son vide, son manque, son abysse qui t'entraîne encore plus dans son antre, mais je la préfère à la douleur d'une relation terne, morte, sans le plus beau des sentiments.

Je reste en effet un optimiste, même s’il y a des moments beaucoup plus douloureux que d’autres. Il m’arrive de ressentir la même chose que toi, qu’un jour rien ne pourra combler ce vide, qu’il faudra renoncer, composer avec une "demi-vie". Mais comme tu le dis, pour le moment je garde l’espoir et confiance en la vie. Mon optimisme est peut-être débile mais tant que j’y crois, il n’y a aucune raison pour que cela n’arrive pas.

L’anecdote de rosaepine me fait penser à une phrase du livre « On est foutu, on pense trop ! » de Serge Marquis que j’essaye de garder en tête : « Si je n’avais pas peur, qu’est-ce que je ferais… ? ». J'essaye de toujours la garder en veille, comme un mantra, pour que face à une situation où l'angoisse risque de me paralyser je réagisse.
Shika
Messages : 69
Enregistré le : 07 oct. 2016, 18:08
Localisation : Angers-Nantes

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar Shika » 11 févr. 2018, 15:27

Hello :hello:

Je suis comme vous. Je suis seul dans ma bulle et dans mon cœur. Je n'aime pas penser que je puisse aimer sans sentiment. Alors, pour le moment, je préfère rester seul. Bien sûr, cela ne veut pas dire que je n'aime pas. J'ai des sentiments pour quelqu'un, j'en ai eu avant pour d'autres personnes, mais rien qui ne s'était concrétisé (soit par sentiments unilatéraux, soit par absence d'actions de ma part). Mais bref, tout ça fait que je continue à garder espoir et qu'un jour viendra le jour où je trouverai ma partenaire.
(Pourtant avec tous les échecs précédents, je me demande comment ça se fait que je n'ai pas perdu espoir.)
voyageuseduciel
Messages : 109
Enregistré le : 11 avr. 2016, 11:19

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar voyageuseduciel » 13 juin 2018, 12:23

Salut à tous. Idem pour moi. Plusieurs rencontres merdiques sur des sites de rencontre..;Une par contre belle et forte, qui n'a pas pu durer mais nous sommes aujourd'hui des amis très proches donc du positif...Je me retrouve beaucoup dans ce que vous écrivez. Je préfère moi aussi la solitude, d'autant plus que je suis assez solitaire par nature, qu'une relation non sincère ou non satisfaisante ou bancale...Le "mieux que rien", que de nombreuses personnes préfèrent au rien du tout. Moi j'opte pour le rien du tout. En gardant bien sûr le désir de vivre ENFIN une belle relation. Je suis comme Shika...A se demander après autant d'échecs comment je fais pour garder espoir. En fait, je crois que ce n'est pas vraiment de l'espoir. Je me suis habituée à l'idée que peut être, dans cette vie là, un amour harmonieux ne me sera pas accordé. Et que quoi que je tente, mon chemin est autre. C'est en fait, dire OUI à ma vie telle qu'elle est . C'est épuisant de lutter, de nager toujours à contre courant. J'ai beaucoup travaillé sur moi ces dernières années et j'en suis arrivée à vouloir accueillir simplement ce que la vie m'envoie. J'investis dans le soin de moi, dans la joie aussi, les amitiés, la nature, la lecture, les voyages...bref tout ce que j'aime. Et qui sait....Je reste persuadée qu'une rencontre saine ne peut se produire que lorsqu'on devient autonome affectivement. Et non lorsqu'on avance dans le BESOIN. Aimons-nous nous mêmes, aimons notre vie et peut être qu'un jour....
rosaepine
Messages : 29
Enregistré le : 25 sept. 2017, 20:39

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar rosaepine » 17 oct. 2018, 20:00

Ça y est, les amis, me voilà à la retraite. Avant cela je me sentais déjà bien seul. Mais au moins, mon boulot m'occupait le temps et l'esprit. Il m'obligeait à des relations sociales. Aujourd'hui tout cela s'est envolé. Alors je m'occupe avec des randonnées de 20km, de la lecture, des mots croisés, France Culture, des films et avec ma fille atteinte du TSA, rentrée à la fac (qui vit avec sa mère). Mais la solitude m'envahit. Je crains de retomber dans la déprime. J'aimerais tellement rencontrer quelqu'un qui me comprenne.
Savez-vous s'il existe un site de rencontres pour zèbres ?
Bien à vous tous
Aimer les autres et vivre avec sont deux choses très différentes
voyageuseduciel
Messages : 109
Enregistré le : 11 avr. 2016, 11:19

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar voyageuseduciel » 02 nov. 2018, 20:36

Un site de rencontres pour zèbres, ce serait génial....mais je n'en ai jamais entendu parler. Je rêve souvent de la retraite....pour voyager par exemple, ( Il me semble que les rapports humains sont plus simples ailleurs.) Mais je préssens que si je ne travaillais pas, ma vie sociale serait encore plus aride. Alors je vous comprends...Moi c'est la lecture, les puzzles, France culture au lit avec mon chat pas loin, les balades. Moi aussi, je rêve de rencontrer des gens qui me comprennent. Mais c'est le désert et depuis tant d'années. Je ne suis pas certaine que ce message vous remonte le moral mais ça aide peut être à se sentir moins seule...Bonne soirée!!
josa
Messages : 12
Enregistré le : 11 mars 2017, 12:05

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar josa » 03 nov. 2018, 19:52

J'ai fait une rencontre, chez des amis, cela a duré 5 mois. Je pense qu'il était haut potentiel mais pas sure...
Je suis trop exigeante et je l'ai quitté hier. Je n'avais pas envie de vie commune, je suis bien chez moi avec mes moments de solitude. je suis trop lucide, je vois tout de suite ce qui n'ira pas. j'ai besoin que la communication soit bonne, qu'il y ait de l'humour, du partage, de la complicité...
Il m'a dit après la séparation que prendre un peu de bonheur et de plaisir c'était déjà bien, qu'à nos âges il ne fallait pas attendre le grand amour. Cela m' a confirmé que j'avais bien fait de le quitter...
voyageuseduciel
Messages : 109
Enregistré le : 11 avr. 2016, 11:19

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar voyageuseduciel » 06 nov. 2018, 22:20

Je vis tellement rien depuis longtemps que je comprends ce qu'il veut dire...Un peu de bonheur et de plaisir, c'est déjà bien. Et pourtant, je vous rejoins totalement. Si ce n'est pas le grand amour, à quoi bon?? Et avc le temps, quand ça ne l'est pas, ça devient vite...tristounet non??
Mlu
Messages : 42
Enregistré le : 05 nov. 2016, 00:58

Re: Comment faire une rencontre amoureuse ?

Messagepar Mlu » 19 déc. 2018, 00:31

C'est avec une grande tristesse que je vous lis. J'espère que vous trouverez ce qu'il vous faut, l'alternative la moins douloureuse pour vous. Je pense qu'entre ma dernière visite du site et mon retour aujourd'hui j'ai trouvé chaussure à mon pied, j'espère de tout coeur être en mesure de la garder aussi longtemps que possible, je ne puis envisager l'échec de cette relation qui me pousse à être meilleure jour après jour et à aller de l'avant. Je n'ose songer à ce que serait ma vie si cette relation devait s'amenuiser, et pourtant nul n'est à l'abri de quoi que ce soit. Une chose est sûre cependant: la solitude ne disparaît pas, la tristesse et la souffrance reviennent, même si je savoure davantage ma vie depuis. Je crois que le plus grand combat que nous menons tous à notre échelle n'est pas contre les autres, mais avec nous-même, et parfois la coexistence/cohabitation n'est pas chose aisée, mais elle nous pousse finalement à faire face, quel qu'en soit le prix, et à en sortir grandis, d'autant plus quand la traversée du désert est longue. Dans cette optique vous avez tout mon soutien, et ma disponibilité en MP notamment, si besoin, j'espère que vous parviendrez à me trouver.
«  Il faut se connaître soi-même : quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela au moins sert à régler sa vie, et il n'y a rien de plus juste. » – Pascal