Interprétation d'un WISC-IV

En lien avec le thème du forum, tout ce qui ne rentre pas dans les autres rubriques
calinette
Messages : 9
Enregistré le : 28 févr. 2017, 18:43

Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar calinette » 09 mars 2017, 16:54

Hello,

Si m'est venue l'idée saugrenue que je je puisse être surefficiente mentale c'est en premier lieu car il y a eu suspision en ce qui le concerne.

Je vais vous expliquer la situation au mieux.

Au mois de Juin 2015 , son institutrice m'a contactée , selon elle , au vu de ses facilités et de son avance en classe , il y avait une forte probabilité de haut-potentiel.

Il est vrai qu'il a commencé à lire a 4 ans et demi ...et qu'au même âge il était capable de faire de petites additions jusqu'à 100.C'était simplement un enfant intelligent avec des facilités.Je ne pensais absolument que cela pouvait-être de la suréfficience.

Alors je me suis mise faire des recherches sur internet...et là surprise...la personne surdouée n'était pas seulement un génie des maths et de la physique nucléaire au qi de 160.Mais qu'il y avait beaucoup de troubles associés à la surdouance.Et là...surprise encore plus grande...je retrouvais une grande partie de ces troubles chez mon enfant...mais aussi chez moi.J'ai toujours su qu'il y a une grande part de genétique,c'est pour cela qu'il me paraissais absolument impossible que mon fils le soit...pensez donc...j'étais tellement nulle à l'école!

Après cela, je me suis mise a analyser toute ma famille, et c'est vrai que j'y est retrouvé des cas un peu spéciaux.

Bon pour en revenir à mon fils , j'ai demandé l'avis de sa pediatre qui à validé cette hypothése mais pour elle ce n'était pas important de savoir si il était hp , mais plutôt de découvrir si certaines de ces difficultés sociales pouvaient venir de là.

J'ai donc pris rendez-vous avec la psychologue scolaire ,le premier entretien avec mon fils,mon conjoint,et moi même s'est bien passé,elle nous a donc proposé de lui faire passer le WISC-IV

Le rapport psychologique

Le qi total n'a pu être chiffré en raison d'une grande hétérogénéité, mais se situe globalement entre 90 et 110.

L'indice de compréhension verbale se situe au dessus de la moyenne avec un résultat entre 120 et 125.

L'indice de raisonnement perceptif, se situe dans la norme avec un résultat entre 105 et 110.

L'indice de mémoire de travail, se situe dans la norme supérieur avec un résultat de 112.

L'indice de vitesse de traitement,c'est ici que tout à capoter,si je puis dire ainsi,dans symboles il se situe dans la moyenne inférieur,dans code il est très largement inférieur à la moyenne et ne réussira à se souvenir que de 4.

Durant la passation qui s'est déroulée en 3 séances (une par semaine) de 45 minutes chacunes,il s'est montré très anxieux et stressé regardant le chronomètre et n'arrivant pas passer outre.Il a également montré des signes d'anxiété que ce soit au travers de tics du visage ou en parlant à voix haute tout en bougeant ses mains.

La psychologue à donc écarté l'hypothèse d'un haut potentiel pour mon fils nous disant que ces difficultés étaient plutôt émotionnelles.Et que son niveau verbal (surtout similitudes où il a obtenu 16 sur 19)largement supérieur,ne venait pas de l'intellect mais de l'école!

Je ne sais pas si un enfant qui a une telle avance et une telle facilité sans jamais réviser à la maison,peut avoir un qi de 90.J'avoue que j'ai encore des doutes...

Si vous vous y connaissez en test de qi,je serais heureuse de lire vos avis et vos conseils.
GholGoth21
Messages : 54
Enregistré le : 13 janv. 2017, 09:24

Re: Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar GholGoth21 » 11 mars 2017, 10:03

J'ai été très perturbé quand j'ai lu "son institutrice m'a contactée". Il n'y avait pas de sujet auparavant pour situer l'institutrice de qui... Mais bref, peu importe, c'est facile de deviner de qui on parle dans le contexte, probablement qu'une phrase s'est perdue, ça arrive. J'en fait trop, lol, stop.

Bon, moi dans tout ça, la grande question que je me pose, c'est qu'est-ce qui va changer si on obtient tel ou tel score? Il ne faut pas oublier que l'important, c'est l'enfant en question. Si il est zèbre (pour ma part, je sais qu'il l'est, il y a suffisamment d'éléments), il va avoir un énorme besoin d'affection. Si il est surdoué (et ça c'est une question radicalement différente, il ne l'est peut-être pas.), ça ne sert à rien de lui bourrer le crâne de connaissances de force, il va les rejeter. Un zèbre va naturellement chercher à apprendre de lui même par plaisir, et aussi pour faire plaisir à son entourage. La seule chose dont il faut se soucier, c'est de l'accessibilité de ces connaissances.

Pour vous donner une idée de l'importance de l'affect, au début de la primaire on s'est demandé s'il ne fallait pas me faire sauter une classe, et on m'a fait passer des tests de QI. Et je les ai ratés. Intentionnellement. Et aujourd'hui avec le recul, je félicite mon intuition de m'avoir sauvé de ce piège, car cela m'aurait fait perdre un ami qui a joué un rôle primordial à la racine de tout ce que je suis aujourd'hui : il était la preuve que je suis une personne digne d'intérêt, et que ça valait le coup de se battre pour la vie. Sans lui je n'aurai jamais trouvé l'énergie de sortir de ma dépression.

En ce qui concerne la différence entre zèbre et surdoués, vous n'aurez aucun mal à trouver sur ce forum plein de gens hyper-sympas et tout à fait zèbres, mais qui ne veulent pas se reconnaitre dedans parce qu'ils ont plus d'émotivité que de mental. Donc, "ces difficultés étaient plutôt émotionnelles", c'est l'essentiel du problème à traiter : l'intelligence est un bon outil, ce n'est pas un problème, le problème, c'est tout ce qui est fourni avec. Pour cela, il aura seulement besoin de confiance en lui. Et pour la développer, il faut lui laisser la liberté de résoudre lui même ses problèmes, quand il en a. Les parents ne sont qu'une ressource dans ce but, et il est très important de rester ouvert à ses demandes. S'il est si intelligent que vous le dites, il sait ce dont il a besoin.

Voilà, j'espère avoir apporté un peu de lumière sur le sujet ^^

GholGoth21
calinette
Messages : 9
Enregistré le : 28 févr. 2017, 18:43

Re: Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar calinette » 11 mars 2017, 19:51

Bonsoir,

D'abord,désolée d'avoir oublié de préciser qu'il s'agissait de mon fils dont il était question.Parfois j'ai vraiment le tête un peu à l'Ouest, je suis capable de me perdre en plein milieu d'une conversation.

On me demande souvent ce que cela changerait dans le fait qu'il soit hp (je n'aime pas le mot surdoué car pour moi il désigne une personne à l'intelligence extrême,et sincérement,je ne reconnais ni mon fils ni moi même dans ce mot),simplement que cela pourrait expliquer certaines choses.

Et oui...mon fils est intelligent,mais attention...je n'ai jamais prétendu qu'il l'était plus que ses copains,mais je le trouve tout de même très differend des autres sur certains points.

Dans ce post,je voulais vos avis, à vous qui vous y connaissez certainement mieux que moi à propos des test de qi.
Futurdiet
Messages : 9
Enregistré le : 01 déc. 2016, 09:55

Re: Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar Futurdiet » 12 mars 2017, 18:01

Cbonjour
Je trouve malheueu de ne pas trouver de therapeute compétant
Le probleme justement c'est les émotions qui sont implique dans l inteligence et de ce fait la surdouance ne se voit pas toujours
Je suis dans ce cas hpi diagnosticé depuis peu et pourtant beaucoup d'echec derrière moi
Bref c'est dommage que il n y a pas plus de professionnels specialise dans ce domaine
josa
Messages : 12
Enregistré le : 11 mars 2017, 12:05

Re: Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar josa » 03 avr. 2017, 14:59

bonjour
C'est sur qu'un psychologue conseillé par l'anpeip ou autre association de HP aurait pu donner autre chose comme compte rendu.
Pour ma part l'item similitude aussi haut est un premier signe d'intelligence.
L'hyperemotivité est un signe de HP et c'est ce qui va handicaper les épreuves chronométrées. mais aussi donné du stress lors d'une situation de jugement.
le code et le symbole sont souvent les items les plus échoués par les HP car il n'y a rien d'interessant dans ces exercices.
Le plus important n'est pas le test mais l'anamnèse, c'est à dire l'histoire d'une vie : la façon de penser, la curiosité d'apprendre, comment il se sent à l'école, la différence entre la maison (sécurité) et l'exterieur.....
Le fait de savoir qu'il soit HP permet de mieux l'aider dans la différence de fonctionnement et de mieux l'accompagner dans une scolarité qui n'est pas fait pour les HP et les mets souvent dans l'ennui voire la souffrance.
calinette
Messages : 9
Enregistré le : 28 févr. 2017, 18:43

Re: Interprétation d'un WISC-IV

Messagepar calinette » 16 avr. 2017, 18:10

Merci de vos réponses,
Après avoir du batailler pendant des semaines, la psy à enfin accepté de me donner les résultats précis des différents subtest.

Comprehension verbale :
SIM ; 16
VOC : 15
COM : 10

Raisonnement percéptif :
CUB : 11
IDC : 9
MAT: 13

Mémoire de travail:
MCH: 13
SLC : 13

Vitesse de traitement :
COD: 4
SYM : 11

Voilà, toujours pas d'explications concrêtes quand a son faible score, d'après elle le stress a parasité ses résultats.
Non il n'a aucune avance, mais elle a exclu tout retard mental...