Bienveillance/Intelligence

En lien avec le thème du forum, tout ce qui ne rentre pas dans les autres rubriques
Birigarro
Messages : 59
Enregistré le : 02 mai 2018, 14:00

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Birigarro » 04 avr. 2019, 14:19

Turmeric,

Prison quantique, alors je n'ose d'ouvrir la porte de crainte que tu n'apparaisses dans la mauvaise superposition de ton état possible.

Encore quelques erreurs d'interprétations pour ce QI. le calcul dont l'interprétation fait entrer l'âge mesuré/l'âge réel, c'est pour les enfants seulement.
Pour les adultes c'est un comparatif des résultats dans une tranche d'âge. L'effet flynn travaille sur l'observation de la moyenne de tous les QI en fonction du temps ( et peut-être des améliorations de condition de vie, hypothèse de ma part). Ton 110 est à revoir.

Capricorne,

Les pseudos sont asexués la plupart du temps, ou la lecture de ceux-ci ne permet pas de déterminer le genre de sa (son) propriétaire ...
Tu es la bienvenue autant que tu serais le bienvenu dans nos "ébats" débats cognitif. Mentounasc semble penser que l'utilisation des fleurs serait typiquement féminin ... Je dois dire que ton texte joliment décoré apporte beaucoup de fraicheur. Je ne sais pas réellement utiliser les émoticônes, pour autant j'aime les fleurs et ne me gène pas pour les utiliser dans le décors de ma maison ou table de réception.

Turméric,

La transmission génétique de la surefficience est très fortement soupçonnées. Des études statistiques vont dans ce sens tout en laissant sa place à l'acquis.
Pour ma part j'en suis persuadé. Mes premiers souvenirs (recoupés, vérifiés etc ...) remontent à bien avant l'acquisition de la marche. Donc bien avant une trop grande influence culturelle. Les statistiques prouvent que la mémoire ( quantité, qualité, durée ) est une caractéristique de la surefficience (statistique ! bien sûr il y a des différences individuelles).
Fais marcher ta mémoire, retourne en arrière, regarde tes amis de l'époque et voit si déjà il n'y a pas une différence entre eux et toi ? La différence est-elle seulement due à la culture ?

Si à l'age adulte (20 ans) tu mesures 1m95, tu feras partie de (je crois mais ça n'est pas l'importance de la démonstration) 3% des plus grands dans la population. 70 ans plus tard si tu es encore vivant ( il restera moins de monde) tu te seras tout de même un peu tassé. Tu feras encore partie des 3 % les plus grands. Ca aussi c'est stable ...

Birigarro

PS: la génétique c'est aussi bien évidemment de la chance ... pour celui qui est bénéficiaire, de la malchance pour celui qui la subit.
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar turmeric » 04 avr. 2019, 18:13

Prison quantique, alors je n'ose d'ouvrir la porte de crainte que tu n'apparaisses dans la mauvaise superposition de ton état possible.


Ouais, merci ! Manquerait plus que je ressemble à un sandwich MacDo !

Ok, ok ! Je n'avais pas rajouté à la fin cette différence que tu soulignais entre le test pour enfant, et celui pour adulte. Donc ce que j'avais lu devait être spécifique aux enfants. Merci pour cette ultime précision !



Je n'ai pas envie d'infirmer ou d'affirmer que c'est génétique, mais dans un sens j'accepte l'idée que nous sommes différents. Etant donné que l'autisme (par exemple) est génétique, il est aisé d'imaginer trouver quelque chose de similaire pour le reste. Mais il existe différents troubles, comme la dyslexie, asperger, les borderlines ou bien d'autres choses. Toutes ces choses, c'est lié à la génétique ?

Je cite l'article Wikipédia à propos de l'effet Flynn :

L’effet Flynn désignait l'accroissement des scores aux tests calculant un quotient intellectuel observé en comparant une population donnée sur plusieurs générations, observé jusqu'au début des années 1990 et qui se serait ensuite « amplifié » (voir Quotient intellectuel), mais cette dernière hypothèse ne fait pas l'objet de consensus et certains scientifiques parlent de ralentissement et de plafonnement.

Cet effet tire son nom du chercheur James R. Flynn qui en fit l'observation, et le terme fut inventé par Richard Herrnstein et Charles Murray, auteurs de The Bell Curve.

Dans les années 1990, l'effet a semblé s'inverser dans bon nombre de pays occidentaux, mais cette affirmation reste discutée. Les causes de ces effets hypothétiques restent discutées : il s'agirait de causes multiples, telles que la présence de perturbateurs endocriniens dans la nourriture, ou encore les pratiques sociales ou éducatives. Toutefois, rien n'a été établi sur ce sujet.

[...]

J. Philippe Rushton et Arthur R. Jensen ont remis en cause les éléments de cette recherche et ont calculé un gain de nul à 3.44 points en réfutant l'exclusion de 4 tests indépendants de l'étude qui démontraient des gains nuls voire négatifs


Je cite ça car ça fait le lien avec l'hypothèse que j'avais formulé lors de mon premier post, malgré le fait que je ne connaissais pas cet effet. La récente (2017 ?) remise en cause permet peut-être d'expliquer pourquoi certains ont d'eux-même ou par différentes lectures, pu en arriver à faire des hypothèses (erronées) comme j'avais commencé à le faire, ou le lire dans d'autres posts. Mais hormis que comme tu le dis, ou le disent les derniers cités ci dessus, l'effet Flynn, ou du moins la recherche/découverte d'un tel effet pourrait avoir un certain intérêt pour comprendre une certaine progression/régression/stagnation.

Cela dit, et tu y avais déjà répondu, la société bouge, et donc comme le font remarquer Rushton et Jensen, l'écart est de 4 points (j'arrondis car j'ai pris un goûter quantique aujourd'hui !) ce qui invalide ce raisonnement. Mais alors, pourquoi Flynn et Neisser ont calculé des écarts différents ? L'article n'est pas récent, je n'ai pas eu le temps d'approfondir avec d'autres sources. Ca m'intrigue juste un peu.
Mentounasc
Messages : 228
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Mentounasc » 05 avr. 2019, 03:29

S'il vous plait , Messieurs, rappelez-vous qu'il existe des (quelques?) HP qui se gaussent légèrement de toutes ces considérations, et qui voudraient bien, pour une heure, une heure seulement, être beaux , beaux et cons à la fois.

Oui Jacques, si tu me lis depuis tes îles lointaines, je suis désolé de te piquer quelques paroles de ta célèbre chanson, mais bon, parfois ça doit être rassurant de se sentir muni d'un QI d'huitre transgénique mais néanmoins triploïde.
D'ailleurs, et il me semble l'avoir déjà indiqué, j'ai décidé depuis quelques semaines d'avoir désormais un intellect d'escargot de Bourgogne nourri au basilic de Provence. Ca sent bon et ça picote légèrement sous la langue, putain, ça fait oublier Flynn, Andersson, Mathews, et ça me fait toucher du palais que je suis vivant !

Mentou qui se marre ...
Nihil Nisi Silentium Timet !
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar turmeric » 05 avr. 2019, 18:14

Non mais, bon ok.



Bon weekend à vous tous !
Birigarro
Messages : 59
Enregistré le : 02 mai 2018, 14:00

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Birigarro » 09 avr. 2019, 11:27

Salut Mentou,

Que veux-tu, on ne se refait pas, je n’arrive pas vraiment à cerner ce qui t’intéresse.

Manger des bourgognes gavés de basilic ? Je dois dire que l’image est concrète et fait sens pour moi.
De même que certaines expressions telles que réaction de bulot ou qi de bulot voir de bulot cuit. Bulot qui peut aisément être remplacé par « huitre ».
Ou bien pine d’huitre, traiter quelqu’un de pine d’huitre, c’est parlant, ça en dit long sur ses capacités à faire progresser un débat.

Pour ma part, ce qui m’intéresse c’est la cohérence, surtout la cohérence même dans l’humour, fût-il humour absurde. Là je te vois parler d’huitre, tout le monde à l’image d’une huitre et tout le monde peut comprendre l’image du QI d’huitre. Pourquoi lui rajouter de la transgénèse ? La pauvre est déjà suffisamment dévalorisée comme ça. De plus comme je te l’indiquais les huitres transgéniques n’existent pas ! Les bulots, les bourgognes le coquillard oui, ah oui c’est ça tu t’en tapes le coquillard !

J’aurais pu comprendre sans que tu n’ajoutes une image incohérente sur une image déjà incohérente, comprends-tu ?

Pour répondre à ton « je m’en tape le coquillard », au fait c’est gentil à toi de prendre la défense de tous ces lecteurs que je perturbe par mon soucis de vérité.

Je te signale que ce sujet que tu décries existe sous différentes formes et questions sur ce forum. Il y a même des références en documents à l’accueil de ce site (références justes, elles, qui nécessiteraient une petite remise à jour). Tu as même participé à un de ces sujets en faisant des affirmations stupides.
Pourquoi donner, sur un site traitant entre autre de ce sujet, un avis précis (néanmoins erroné) sur une chose dont tu te fous complètement ?

Et là, vois-tu au fur et à mesure de mon écriture m’apparait clairement ta motivation. Celle dont tu parles dans ta présentation.

« L'une de mes relations ''psy'' récentes me faisait remarquer que je suis probablement un égocentriste non égoïste ».

La réponse est là dans toutes tes interventions. Quand tu les fais dans le but d’aider quelqu’un, en fait tu ne vise qu’une chose, briller de mille feux toi-même. Si un sujet te gave, même si tu l’as lancé en fait, il te gave dès que tu n’as pas la maitrise de son développement, tu casses pour briller.
Si chacune de tes interventions doit te faire briller, alors j’ai la réponse à ta première question (celle de ta présentation).

Ton souci dû à ta solitude, les fuites permanentes de tes conquêtes et les réponses que tu souhaites y trouver ici …

Et bien tu ne pourras les trouver qu’en toi, ton problème n’est pas d’être HPI. La seule surefficience dont tu sembles souffrir est celle de ton ego.
Regarde ton miroir, ne fais pas comme Narcisse et peut-être trouveras-tu ton bonheur.

Ceci dit sans aucun humour, il est vrai que je n’ai pas ton don, sans animosité non plus, par simple amitié pour toi. :foryou:
Mentounasc
Messages : 228
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Mentounasc » 10 avr. 2019, 18:14

Cher Biri,
J'ai beaucoup ri à la première partie de ta réponse, et la seconde, beaucoup plus sérieuse, m'a fortement invité à la réflexion.
Et je me dois d'avouer que s'il arrive que mon ego se satisfasse parfois de briller, ce n'est jamais, JAMAIS, la motivation de mes interventions.
En fait, ce qui me gêne, si (et quand) je semble noyer un sujet sous l'humour (enfin "mon" humour, qui n'est pas forcément toujours acceptable), c'est que je sois dépassé par la portée de certaines réflexions que je peux même avoir initiées.
Pour dire les choses autrement et en utilisant une analogie, c'est un peu comme si j'étais un généraliste : je suis capable d'aborder à peu près tous les sujets, mais sur nombre d'entre eux je n'ai qu'une culture "superficielle", et je n'aime donc pas me sentir en défaut de connaissances. Et lorsque j'ai face à moi un discours de "spécialistes", je me sens largué… ou pas loin de l'être… d'où la dérision.
Le narcissisme m'épouvante - j'ai d'ailleurs été la proie quelques mois d'une PN - mais j'avoue qu'en te lisant je me demande si effectivement je ne donne pas l'impression de l'être quelque peu. Ce qui à ce moment là pourrait effectivement contribuer à expliquer nombre de mes échecs… Et pourtant, et je crois que tu le sais, je suis bien loin de me croire "supérieur", en quoi que ce soit !
Toujours est-il que je reçois ton message avec bienveillance ! Parce qu'il me semble bel et bien constructif. Je n'en demande pas moins…
Bien à toi
Mentou
Nihil Nisi Silentium Timet !
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar turmeric » 12 avr. 2019, 03:43

On ressent tous ça, mais on ne le dit pas tous de la même façon.

Notre spécialité, c'est d'être humain. Pas humanistes hein, juste humains, quelque en soit la véritable définition. Car au final, il n'y a pas de définition, il n'y a que nous tous.

Je pense que ce que souligne Biri (je ne sais pas pourquoi je pense à Sam Beckett de Code Quantum) est un peu la même chose que tu dis au fond Mentou (désolé je n'ai pas de visions cette fois), ou que je pourrais moi-même dire, ou plein d'autres. J'étais un peu inquiet par ce qui se produirait, mais :ymapplause: .

Mais tu as raison aussi, le hamac c'est agréable. Etaler nos équations sur toutes les pages du forum n'est pas forcément optimal. Mais c'est normal qu'il y en ait aussi, comme les pépites de chocolat.

Il n'y a pas grand monde qui participe. Certains lisent, certains se gaussent peut-être aussi, quoi qu'on puisse dire. Mais si on peut plus être imparfait comme on veut, si on peut plus laisser passer ni les bosses, ni les trop plats, que pouvons-nous espérer ? On ne peut pas forcer les autres à intervenir, ils ont le droit de ne pas vouloir partager, ou de rester réservés. Il faudrait du "sang neuf", mais on deviendrait des vampires. Je rigole hein, oui je vous vois secouer la tête ! Je pense au contraire qu'on est trop sérieux, et à la fois, trop décontractés. Nous sommes des zèbres peut-être.

Je pense que si des gens ont la chance de lire ce bémol, ils ne pourront pas se dire que le pire est à craindre s'ils postaient un message, et je crois que c'est le principal. On ne partage pas pour émettre notre valeur comme si on avait un code barre tatoué sur nous ou à la fin de nos messages.

Ce sont les autres qui nous permettent de véritablement nous connaitre nous-mêmes. Comme me l'ont dit ces deux là : faut pas nous priver ou se priver de partager, on est là pour ça. Parole de zèbre !

Au pire, si on ne sait pas où poster, on peut se faire son petit coin.

Il n'y a jamais que les idiots qui se moquent. Ca pourrait être pire.

:sante:
Birigarro
Messages : 59
Enregistré le : 02 mai 2018, 14:00

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Birigarro » 12 avr. 2019, 13:12

Cher Mentou,
Comme tu me dis "cher", je réponds de même et ça n'est en rien hypocrite.
Turmeric dit :ymapplause: et je le rejoins, ta réponse est posée et ne se laisse pas emporter dans l'acidité de mon propos.
Turmeric le laisse entendre, nos échanges auraient pu être privés (mon interpellation).

Je pense pour ma part que je pouvais les garder public en les formulant différemment.
Tu imagines bien qu'à l'origine je me suis senti froissé. Au lieux de m'emporter à ton intervention, j'aurais pu m'inquiéter de son sens, ou du sens que je devais lui donner.
J'aurais pu donc demander comment interprèter ceci
Mentounasc a écrit :S'il vous plait , Messieurs, rappelez-vous qu'il existe des (quelques?) HP qui se gaussent légèrement de toutes ces considérations
Tu y aurais surement répondu
Mentounasc a écrit :c'est que je sois dépassé par la portée de certaines réflexions que je peux même avoir initiées.

Ce à quoi j'aurais rétorqué : De Lafontaine disait :

Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Des Raisins mûrs apparemment,
Et couverts d'une peau vermeille.
Le galand en eût fait volontiers un repas ;
Mais comme il n'y pouvait atteindre :
"Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. "
Fit-il pas mieux que de se plaindre ?

Et vois-tu, là encore je me sens le "goujat".

Je voyais en effet ton intervention comme le souhait de nous faire taire. J'aurais du te demander ce qui motivais ton désir de faire cesser nos développements
Mentounasc a écrit :D'ailleurs, et il me semble l'avoir déjà indiqué, j'ai décidé depuis quelques semaines d'avoir
Ce qui signifiait pour moi que je me devais de respecter ta décision puisque tu l'avais déjà émise au moins une fois.

En fait je me trouvais dans l'impasse de soit me plier à ta décision soit te renvoyer en revers une balle bien mûre. Ou t'interroger sur tes intentions que je percevais comme blessantes. La deuxième solution n'était pas la bonne, j'en conviens.

Tu dis
Mentounasc a écrit :et je n'aime donc pas me sentir en défaut de connaissances
ne sommes nous pas ici pour apprendre ? Pour améliorer ? Que pouvons nous apprendre si nous connaissons déjà ? Comment apprendre si ... et là je vais tourner en boucle puisque je vais revenir sur l'origine de mon ire.

L'ambiance de la suite de mon message est malheureusement entachée par mon expérience personnelle. Je ne te connais pas et t'ai attribué ce que je connais de la part d'autre, parce que vos réactions sont semblables. J'ai inféré à tort ou en tors. Peut-être ai je trop fréquenté les gens qui pensent comme la moyenne ?

Des gens qui te posent une question et qui dès que tu réponds avec justesse te disent que finalement ils se foutent carrément de ce que tu dis.

Expérience (au fait, j'avais cré se fil de discussion pour pouvoir y développer ce qui pourrait-être mal céans sur d'autres fils ou présentations):

Si je dis que la terre est plate, j'en suis sûr parce qu'il y a plein de blogs sur internet qui le prouvent. Qu'avez vous envie de répondre ?

Bonne journée.

PS: En MP je te parlerai de ce qui a motivé la fin de mon propos (communication violente).
turmeric
Messages : 100
Enregistré le : 26 mars 2019, 10:08

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar turmeric » 12 avr. 2019, 17:38

:dream: La Terre est plate ? Elle est tellement plate qu'elle est presque ronde ! :mdr:

Ca me fait aussi penser aux théories de civilisations cachées, mais bon, même si c'est vrai que des vestiges auraient disparu avec le temps, les études des couches sédimentaires ou les carottes de glaces antarctiques en auraient gardé un vestige, comme les cheveux et la drogue.

Le pire dans les conspirations, c'est que souvent, elles ne sont pas le fruit d'esprit d'indépendants qui voudraient vérifier l'absurde, mais de gens qui aiment se gausser des différences humaines. Certains écrivains, ou penseurs, l'ont eu fait aussi en publiant des recueils de "perles" pour rire à belles dents de leurs congères (volontairement) maladroits. Quelque chose de proche de l'esprit narnardesque qu'on tourne en dérision publiquement par cynisme et ennui.

J'ajouterai : c'est logique que la Terre soit plate, comme les soucoupes volantes, elle vogue dans le cosmos. Une omelette c'est plat aussi ! Si la Terre était ronde, ça prouverait obligatoirement que Dieu existe ! Mais bon, on s'en fiche que la Terre soit plate, ce qui compte avant tout, c'est qu'elle est le centre de l'Univers (qui est plat et sphérique) : car si on regarde dans le ciel, on voit que TOUT est plat et tourné pile poil vers nous. Pourquoi ça serait le cas, si on était pas le centre de tout ? De toute façon, VOUS n'êtes jamais allés dans l'espace, alors que mes potes aliens me l'ont prouvé. D'ailleurs, ça se voit clairement dans les films de science fiction avec les stations toriques ou cylindriques. La couche d'Ozone est sale, à cause de la force centripète qui attire vers le centre tellurique. Je conclurais par un fait simple : même les trous noirs sont plats. Et puis, ne disons nous pas PLATnète ? A méditer.
Mentounasc
Messages : 228
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: Bienveillance/Intelligence

Messagepar Mentounasc » 13 avr. 2019, 02:01

Ho ho ho (c'est un rire gras et franc…)

Je m'aperçois qu'une fois de plus, même lorsqu'on fait l'effort de mettre un ton ironico-humoristique dans un message, on ne peut-être sûr de se faire bien comprendre. Paradoxe de l'humour…

Ben non, malgré les mots que j'ai employés, je ne vous demandais pas de vous arrêter de tchatcher "sur la chose", mais je voulais montrer que je me sentais un peu dépassé, et donc en marquant une espèce de pause "humour à la con", décomplexer les intervenants et les autres lecteurs.
D'ailleurs, c'est un des problèmes de ma personnalité, même au cours d'une conversation sérieuse, je ne peux m'empêcher d'envoyer de temps en temps des vannes, et, évidemment, ça ne passe pas toujours. C'est peut-être dû aussi au fait que même quand je suis sérieux, je refuse justement de me prendre au sérieux. Cette autodérision que je pratique depuis longtemps est aussi une forme de protection, elle bloque souvent les émissions corrosives externes parce qu'elle désamorce la volonté d'en produire. Hélas, ça ne marche pas toujours, la preuve… !!!

Bon alors disons que ma remarque a fait un pschittt monstrueux, et du coup je ris quand même, parce que ce qui aurait pu conduire à une prise de bec se résume finalement à quelques explications sur les raisons d'un quiproquo que même les HP savent engendrer...
Bon encore, j'ai utilisé le mot "pschittt", j'espère que personne ne m'en voudra d'avoir utilisé le nom d'un vieux soda qui ne faisait pas planer, tout comme les pétards mouillés qui ne risquent d'éclater au visage de personne.

Je demande ici et d'avance humblement pardon aux familles Pschittt, Plouf, Four et autres pour le fait qu'elles aient pu se sentir concernées par mes avaries linguistiques intellectuellement dommageables aux standarts de l'humour de bon aloi. Amen.

Et maintenant, prions mes frères...
Nihil Nisi Silentium Timet !