Epiphanie / Amour débordant

En lien avec le thème du forum, tout ce qui ne rentre pas dans les autres rubriques
Mlu
Messages : 43
Enregistré le : 05 nov. 2016, 00:58

Epiphanie / Amour débordant

Messagepar Mlu » 22 juin 2019, 01:04

Est-ce que ça vous arrive aussi parfois d'être presque submergé d'amour pour les humains de manière générale (y compris de parfaits inconnus)? Le genre d'émotion qui fait que vous pourriez tout comprendre, presque tout pardonner à n'importe qui? Est-ce qu'il vous est déjà arrivé de voir soudainement / d'être frappé de plein fouet par tout ce qui nous rassemble plutôt que ce qui nous divise en tant qu'êtres humains? Comme si vous perceviez l'essence même de ce qui fait de nous ce que nous sommes, comme si la vie prenait désormais tout son sens?

Moi-même j'ai conscience de l'étrangeté de ce que je raconte ce soir et pourtant je ne suis sous aucune influence, quelle qu'elle soit d'ailleurs.
«  Il faut se connaître soi-même : quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela au moins sert à régler sa vie, et il n'y a rien de plus juste. » – Pascal
Mentounasc
Messages : 228
Enregistré le : 04 janv. 2019, 15:17
Localisation : Environs de Monaco
Contact :

Re: Epiphanie / Amour débordant

Messagepar Mentounasc » 22 juin 2019, 15:21

Je ne sais si ce que je vais te raconter est exactement ce qu'il t'arrive de ressentir, en tous cas ça y ressemble.

Le premier des faits que je vais narrer se produit assez rarement, disons une à deux fois par an.
L'espace d'un instant - je ne saurais dire combien de temps ça dure mais c'est vraiment très court, de l'ordre de la seconde - j'ai l'impression de tout comprendre, tout embrasser d'un coup : le monde, la société, les coups tordus des hommes, les incompréhensions etc etc. Tout m'apparait soudain et brièvement comme parfaitement compréhensible et explicable. Et puis la sensation disparait, aussi soudainement qu'elle était venue.
Il n'y a aucun contexte particulier à la survenance de cette sensation, ni non plus association avec la prise ou consommation d'une substance licite ou illicite…

Le second des faits se produit encore plus rarement, bien qu'il soit arrivé de le vivre "à répétition" dans un court laps de temps.
Ca se produit dans le cas de rencontre avec certaines personnes, rencontre qui généralement ne se concrétisent pas par un contact (donc, grosso modo, avec un(e) inconnu que je croise).
Son visage m'inspire une émotion si forte et si intense que je me sens subitement très proche de cette personne, à qui je pourrais tout donner, que j'ai envie de serrer dans mes bras par simple affection spontanée. Comme en général la "rencontre inopinée" ne dure que peu, l'impression dure également très peu, mais subsiste toutefois encore de longues minutes après que la personne ait disparu de mon champ de vision.
Nihil Nisi Silentium Timet !
ZoltaanZ
Messages : 78
Enregistré le : 11 oct. 2013, 11:45
Localisation : Normandie

Re: Epiphanie / Amour débordant

Messagepar ZoltaanZ » 29 juil. 2020, 16:02

@ Mlu, ça m'arrive tout le temps !
----------------------------------------
L espoir ce n'est pas de croire que tout ira bien, mais de croire que les choses auront un sens. – Citation Vaclav Havel

ZoltaanZ, XY