Discussion(s) entre amis

Nos bons moments et autres sujets plus légers
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Discussion(s) entre amis

Messagepar licorne » 26 juil. 2014, 23:24

Tu connais l’histoire de la femme de Lot ?

Le seigneur Jéhovah, dans sa grande miséricorde, avait décidé de détruire Sodome (et Gomorrhe), cités du vice et de la corruption. Seul un juste (Lot, donc) et son épouse pouvaient être sauvés, mais il leur avait recommandé de ne pas se retourner. Cependant, arrivés sur la colline, la femme de Lot ne put résister à la tentation de contempler une dernière fois sa ville et sa demeure. Et fut changée en statue de sel.
Moralité : le passé est le passé (comme son nom l’indique !). On ne peut pas le changer. On peut certes le regretter, mais sous peine d’être changée en statue de sel, pétrifiée à jamais dans cette attitude stérile.

L’autre possibilité, comme pour l’histoire en général, c’est d’analyser le passé pour en tirer des leçons.
licorne
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Sicilien. Quoi?

Messagepar licorne » 26 juil. 2014, 23:57

On l'ignore généralement. Le sicilien a été une langue écrite et de culture avant l'italien. Influencée par les troubadours et les poètes arabes, naissance de l'Ecole sicilienne sous Frédéric ii au milieu du xiii° s. (Notamment Cielo d'Alcamo : "Rosa fresca aulentissima"). L'italien était en fait le toscan qui s'est inspiré entre autres de l'Ecole sicilienne pour son Dolce Stil Novo. Guido Guinizelli fut leur tout premier inspirateur avec sa chanson "Al Cor gentile ripara sempre Amore". Ensuite Dante a donné une forme presque définitive à l'italien.

Les influences multiples du sicilien se sentent dans la langue [surtout arabes, catalanes et françaises (les Vêpres siciliennes, remember ?)], dans l'horrible accent sicilien à nul autre pareil et surtout dans la gestuelle (les Italiens gesticulent ;) , les Siciliens ont une gestuelle spécifique :-? ).
J’ai maudit la Sicile et l’Italie, mais je suis fier de mes racines.

Palermo, c'est la capitale de la Sicile. Sa province est la plus étendue et va jusqu'au milieu de l'île. C'est de là que vient ma famille, le trou du cul du monde, un gros bourg qui vivait surtout des mines de soufre jusqu'à à ce que la concurrence américaine les fasse fermer. La surpopulation et la misère aidant (!) la plupart ont émigré (beaucoup en Belgique, pour passer du jaune soufre au noir charbon, mais aussi en France, en Allemagne, aux Etats-Unis et même en Afrique du Sud). Il en reste très peu sur place. J'y retourne rarement.
licorne
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Notes de bas de page

Messagepar licorne » 28 juil. 2014, 09:56

1. "Rosa fresca aulentissima" Rose à peine éclose, au puissant parfum.

2. "Al Cor gentile ripara sempre Amore". Comme chez les troubadours, gentile avait un sens plus large et plus fort que le fade adjectif d'aujourd'hui; "ripara", rien à voir avec "réparer" quoi que ce soit : plutôt dans le sens de s'abriter, se rendre.

3. "la gestuelle (les Italiens gesticulent ;) , les Siciliens ont une gestuelle spécifique :-? )" Traditionnellement, la gestuelle des Siciliens de la campagne, comme dans tout le pourtour méditerranéen, était sobre et même très sobre et ils étaient tout aussi avares de mots (je revois encore mon grand'père). Dans les quartiers populaires des villes, c'était la gouaille. Depuis, il y a eu une certaine uniformisation (merci la télé). Cependant, les Italiens des différentes régions, même instruits, lorsqu'ils passent à la télé sont encore reconnaissables à leur accent (moins à la gestuelle, peut-être plus surveillée).

4. "(beaucoup en Belgique, pour passer du jaune soufre au noir charbon)" Sans transition, des mines de soufre aux "charbonnages".
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
Hypallage
Messages : 9
Enregistré le : 07 juil. 2014, 15:09

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar Hypallage » 28 juil. 2014, 10:50

Coucou,

Je ne veux pas t'interrompre, mais j'avoue ne pas avoir trop compris à quoi sert ce topic.
Peut-on partager des choses, tout simplement ? Discuter, etc ?
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar licorne » 28 juil. 2014, 15:06

Hypallage a écrit :Coucou,

Je ne veux pas t'interrompre, mais j'avoue ne pas avoir trop compris à quoi sert ce topic.
Peut-on partager des choses, tout simplement ? Discuter, etc ?

Merci, Aure, merci! ^:)^
De venir me sauver de ce qui devenait un uni-logue entre moi et moi-même! :pleure:
Tu as très bien compris, c'est juste pour
partager des choses, tout simplement. Discuter, etc.


J'ai parlé d'un passage biblique qui est une leçon de vie (la femme de Lot) et aussi de mes racines.

Ça me ferait plaisir si tu y parlais de ce que tu veux.
licorne

P.S. Tout(e) autre intervenant(e) est admis(e) et même souhaité(e), [excepté ceux que ça n'intéresse pas] :)
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
hysope
Messages : 26
Enregistré le : 22 juil. 2014, 14:16

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar hysope » 01 août 2014, 10:56

:fee: Bonjour,
Et bien moi j'aime écouter les gens qui me parle de leur pays, et de son Histoire . Quelque part ,ces gens m'amènent en voyage ...
:lh:
Hysope
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar licorne » 01 août 2014, 21:29

A titre d'information.

La Sicile a été un vrai boulevard pour les invasions successives : les Phéniciens avant les Grecs, puis les Romains, les Vandales et autres Visigoths, la domination arabo-berbère au Moyen-Age, la conquête normande, la domination germanique, l'occupation française (les Anjou), espagnole (Aragon), les Bourbon de Naples (et leur Royaume des Deux Siciles) ... avant son rattachement à l'Italie.

J'en oublie surement.
(de nos jours, invasion pacifique chaque été par des millions de touristes dont la plupart sont des expatriés)
licorne
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Des amants qui s'ignorent

Messagepar licorne » 03 août 2014, 10:46

{Ici pour ne pas polluer "[Forum] Suggestions d'amélioration"}

D'abord, pas d'illusions, c'est pas comme dans les romans à l'eau de rose. Ce ne sont pas des amants qui ne savent pas qu'ils s'aiment.

Ici, ce sont des amants qui ont décidé de s'ignorer suite à une série d'équivoques et de malencontreux incidents.

Pourtant, au début, il (et bien, oui, c'est un mec, et alors?), il donc me disait que j'étais intelligent, sensible, plein d'humour et jusqu'à : t'es surement un surdoué qui s'ignore, qui n'a jamais été testé. :idee:

Et moi, qu'il comprenait la poésie des mots et jusqu'à " je t'aime toujours autant," :bise:

Devinerez jamais (ce) qui arriva? Une femme. Une femme entre nous deux. La cata! :fouet:

C'était son amie, je voulais qu'elle soit la mienne aussi. :duel:

Las! De guerre lasse, elle s'est barrée, nous laissant face à face.

Lui, pas content, me faisant des reproches. Moi, avec des regrets et de l'amertume (et pas content non plus). :scrogneugneu:

Après, ce ne fut jamais plus comme avant. Quelque chose s'était brisé (v'là qu'on retombe dans les romans à l'eau de rose).

Les incidents suivirent.

Une fois, sur un coup de colère (sangre caliente, you know?), je m'exprimai un peu vigoureusement, il me signifia sa désapprobation clairement. :bang:

Une autre fois, je plaisantai innocemment avec une jeune fille de quinze ans :lala: . Paraît que ça ne se fait pas (political correct language, you know?).

Il me tança vertement (jalousie post factum?). ;)

Depuis, il me "cause" même plus. :-t

FIN

P.S. Ceci est une fiction. Toute ressemblance, etc. n'est peut-être pas totalement fortuite mais ça ne reflète pas vraiment la réalité.
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)
hysope
Messages : 26
Enregistré le : 22 juil. 2014, 14:16

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar hysope » 04 août 2014, 01:12

Discussion entre amis :2nd:
Avez vous entendu dire qu'aujourd'hui les tests d'ADN retraçaient nos origines natales et lointaines ?
:idee:
licorne
Messages : 732
Enregistré le : 07 févr. 2014, 16:46

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar licorne » 04 août 2014, 09:49

hysope a écrit :Discussion entre amis :2nd:
Avez vous entendu dire qu'aujourd'hui les tests d'ADN retraçaient nos origines natales et lointaines ?
:idee:

C'est vrai? Chouette alors! :yahoo:

Mais jusqu'où, Neandertal, le primate notre ancêtre commun, l'amibe, ... vers la galaxie et au-delà? :fee: ;)

licorne
« J’essaie toujours de trouver la note simple qui peut tout dire »
(Charles Lloyd, saxophoniste américain)