Discussion(s) entre amis

Nos bons moments et autres sujets plus légers
Friedensreich
Messages : 96
Enregistré le : 28 nov. 2018, 00:57

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar Friedensreich » 21 déc. 2018, 22:58

Allez, tiens, j'me lance.

J'viens de tomber sur une ressemblance frappante.
Une chanteuse blanche des 60th/70th avec une actrice black actuelle.
La bouche.

Bon, j'ai essayé de trouver des photos, mais c'est pas du tout frappant en photo. Dommage.
C'est Dolly Parton et Katerina Graham.

Tout le monde s'en fichera probablement, mais moi ça m'a frappé, n'ayant jamais vu deux bouches comme ça dans ma vie, et avec un tel contraste de période et d'ethnie :D

(en gros, elles ont toutes les deux la maxillaire basse (c'est comme ça qu'on dit hein ? Déso j'ai pas fait médecine ^.^) qui vire légèrement à droite quand elles parlent, et ça provoque, en tout cas sur certaines vidéos, les mêmes exactes mimiques.
Friedensreich
Messages : 96
Enregistré le : 28 nov. 2018, 00:57

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar Friedensreich » 27 déc. 2018, 21:49

Je ne sais pas si je suis dans l'excès, mais...
j'aimerais bien converser + avec vous.

Partager vos désarrois et vos joies actuelles, ça me botterait.

Tiens, je viens de partager un désarroi, je vais vous partager des joies :
Grâce à la belle présentation de Shimauma (erf j'ai peur de mal me souvenir du pseudo mais j'espère qu'il ne m'en tiendra pas rigueur), je suis allé voir la synesthésie plus en détails.
Il semblerait que j'en sois aussi, bien que je n'associe pas un sens à un autre comme la définition primitive de la synesthésie le précise au premier abord.

Je fais, grosso modo, deux sortes de "synesthésie" si on peut appeler ça ainsi, bien que peut-être on puisse plutôt considérer que ce soit des "pseudo-synesthésies" puisque ça ne rentre pas dans les sens directs et uniques...

Donc, la "synesthésie de personnification", même si c'est pas exactement ça pour moi.
Normalement, la synesthésie de personnification est le fait d'apparenter quelque chose (son, graphème, etc...) à une personnalité. Donc le 5 est quelqu'un, par exemple. Bon, pour moi le 5 n'est pas quelqu'un, c'est un chiffre. Par contre, je ressens quelque chose du 5. Le 5 m'évoque vaguement quelque de chose de rond, constant, voire stagnant, au niveau de la personnalité. Par exemple, si quelqu'un me paraît rond, constant, voire stagnant/fade, il m'évoquera la même chose que le 5. Mais, le 5 n'est pas une personne. Ca reste un chiffre. Je ne me suis jamais permis d'aller dans ce genre de limbes, sinon... je ne sais pas où je serais aujourd'hui :D
Allez, parce que c'est rigolo : par exemple j'ai toujours vraiment beaucoup aimé le 9. Ca m'évoque le dynamisme mesuré, la personnalité, l'aboutissement et la sensualité.
Cette synesthésie fonctionne chez moi avec les chiffres, les nombres un peu moins (ça devient complexe disons et je m'arrête pas vraiment dessus quand j'utilise des nombres en général...), les lettres, les mots et les sons vocaux.
En fait, la musique aussi, je crois.

Bon, pour mon autre "synesthésie", c'est toute sorte de chose -> spatiale, où rentre forcément la synesthésie spatio-temporelle.
La synesthésie spatio-temporelle est simple : on "voit" les jours de la semaine, les mois de l'année, sur une frise chronologique ou en arc de cercle, par exemple.
J'avoue que quand je pense à la semaine ou à un jour de la semaine, par exemple, je me figure du lundi au dimanche, sachant que lundi est à gauche, dimanche à droite, et le reste au milieu.
Mais tout le monde ne fait-il pas ça ? xD (c'est rigolo parce que sur Wiki il est précisé que pas mal de synesthètes pensent que tout le monde doit probablement faire comme eux... alors qu'en fait non :p)
Bon, je fais pareil avec les mois de l'année, et pareil avec l'Histoire.
M'enfin, quand on est allé à l'école, c'est comme ça qu'on nous a appris et je trouve que c'est plutôt efficace. Non ?
Je pense que ce doit quand même être assez répandu, la synesthésie spatio-temporelle.
Donc, outre ça, globalement, pour moi il y a des sons aigües, et des sons graves. Jusque-là tout va bien, je crois que c'est pour tout le monde pareil :D Donc en effet, avec les sons aigües et graves, je peux me figurer une sorte de "point haut" et une sorte de "point bas".
De même avec les mots, quand je lis un texte, il y a des mots/lettres + hauts et des mots/lettres + bas, si l'on veut.
M'enfin, ça reste relativement abstrait dans ma conscience, malgré tout.
Dans les chiffres aussi, le 9 est haut, le 5 est bas. Pour autant, le 9 je l'aime, et il est haut, alors que les sons aigües sont hauts, et je ne les aime généralement pas.
Enfin, ça me paraît naturel de "sentir" les sons sur une échelle graduée. Il y en a qui sont graves, donc bas, et d'autres aigües, donc hauts. Non ?
C'est fou comme ça me paraît évident. Hallucinant. Mais que serait la vie sans ces considérations ? Lol. D'ailleurs il est écrit sur un site que les synesthètes sans leur synesthésie (en période de déprime) se sentent vides, fades...
Du coup, quand j'écoute de la musique (que j'aime...), il y a une sorte de vague silhouette dansée dans mon esprit, qui provoque forcément facilement des mouvements de danse, souvent limités à mes mains ou ma tête, pour rester dans un plan qui permet "haut, bas, droite, gauche".
Bon, la danse ne se limite pas à ça pour moi, je vous rassure :D c'est juste une manière de se figurer la musique qui ne réduit pas ce qu'elle peut induire d'autres manières.

C'est drôle parce que je me figure donc facilement des choses spatiales. Mais, dès que ça rentre en mouvement, et surtout s'il y a plusieurs choses en mouvement, ça bloque, par contre. Je n'ai pas cette faculté-là, ou tout du moins elle m'est vraiment très difficile d'accès.
J'aime voir des choses en arrêt sur image, pour bien les décortiquer. Pour autant, naturellement, je vois en "silhouette", c'est à dire "l'air que ça a", "le contour" des choses.
Donc d'un premier abord, je sens globalement, et d'un deuxième abord, je regarde (+ intellectuel) les détails. C'est rigolo :D

Voilà. Et pour vous, ça vous évoque un truc la synesthésie ?

La deuxième joie, c'est qu'appréciant les langues, ça fait un bail que je me dis qu'il faut d'abord que je reprenne mon français, dans un premier temps. Parce qu'apprendre bien une langue sans maîtriser la sienne, c'est chaud. Et j'avoue que les cours consistants de français qui remontent à la primaire, ça fait loin, malgré ma jeunesse.
Donc, hier, je me suis lancé ! J'ai enfin approfondi la recherche de sites sympas pour améliorer son français, et y'en a quelques-uns !
Du coup, je suis content, moi qui adore corriger des textes et faire des dictées :D Je m'aperçois qu'en correction de textes (bon après, hier il était tard et j'étais fatigué :p), je suis pas si ouf que ça, lol.

Voilu, j'ose espérer vous lire, un jour, ici, partager vos déboires ou vos pérégrinations diverses et variées :fou:
Friedensreich
Messages : 96
Enregistré le : 28 nov. 2018, 00:57

Re: Discussion(s) entre amis

Messagepar Friedensreich » 27 déc. 2018, 21:56

Ah, j'ai oublié d'écrire un truc sur la synesthésie : ce que je ne comprends pas, c'est qu'ils disent que c'est quelque chose d'involontaire/incontrôlable.
Moi, je peux le contrôler. Je peux voir, penser, entendre un truc sans que ça n'évoque rien d'autre que la chose. Par contre, je me retrouve dans un état décrit comme ceux qui n'ont plus eu leur synesthésie : la déprime, instantanée. Mais je le choisis, quoi.
De même, ayant déjà, à mon grand désarroi (du fait des fameux fabuleux diagnostics de notre fabuleux monde médical), expérimenté les neuroleptiques, cela inhibe cette capacité chez moi, dans mes souvenirs.
Je vous raconte pas comme c'était la teuf, cette période, heureusement courte.