témoignages...

Ressources sous la forme de fichiers Vidéo et/ou Audio
zébrâne3
Messages : 579
Enregistré le : 05 févr. 2009, 17:30

témoignages...

Messagepar zébrâne3 » 30 déc. 2014, 13:06

Emission intéressante par la diversité des témoignages et des âges auxquels les personnes ont été détectés:

Cela va de l'ado détecté à 13 ans (à 18'25'') au SDF (logé par des amis) de 60 ans qui n'a jamais su garder un travail, et qui n'a été détecté qu'il y a un an (à 22');
du docteur en économie de 37 ans mais qui s'est toujours senti décalé (à 1'30''), à la travailleuse handicapée (anciennement instit) qui s'est inhibée scolairement et socialement très tôt (à7'30'').

J'ai beaucoup aimé la réaction de la psy qui passe le test à la réponse de François (le petit sourire qui en dit long: "pas la peine de continuer, cette seule réponse prouve que tu en fais bien parti"), ou l'émotion ressentie au résultat du test et son impression à chaud (à 5'30''),

ou encore le bref aperçu de la séance chez le psy (à 11'), où la personne dit qu'elle a du mal à gérer son vécu à cause de petites "broutilles", et s'entend répondre par la psy (JSF en l'occurrence): "se dire que c'est des broutilles, c'est considérer que votre vécu n'a pas d'importance, ..., NON ! c'est que c'est quelque chose d'important qui vous touche !".
(moi, pareil, ce sont toujours des choses que je considère comme des broutilles qui me perturbent et me plombent, scrogneugneux d'hyper-sensibilité X( ).

bon visionnage, Zeb.



PS pour la modération: recoller ce sujet lorsque cela sera possible à la suite du topic: "témoignage d'un sureff de 40 ans récemment détecté", où l'on pourrait regrouper tous les témoignages.
Patchouliste
Messages : 15
Enregistré le : 01 sept. 2014, 07:55
Localisation : Suisse

Re: témoignages...

Messagepar Patchouliste » 16 janv. 2015, 09:24

Je viens de visionner la vidéo et c'est très intéressant.
Je ne me sens pas être à 100% comme l'une d'entre elles de ces personnes mais par contre, lorsque ça parle de ressentis chez l'une ou l'autre, JE ME VOIS.

Je pense qu'il me faut aller voire un(e) professionnel(le) pour en savoir plus sur moi.
Que me conseillez-vous? Psychologue, psychiatre…??
Patchouliste
Aide-toi et le ciel t'aidera - Etre ou ne pas être - Je veux donc je peux
zébrâne3
Messages : 579
Enregistré le : 05 févr. 2009, 17:30

Re: témoignages...

Messagepar zébrâne3 » 16 janv. 2015, 10:28

Patchouliste a écrit :Je pense qu'il me faut aller voire un(e) professionnel(le) pour en savoir plus sur moi.
Que me conseillez-vous? Psychologue, psychiatre…??


Je te conseille... un psy à 2 têtes: :fou:
(sérieusement, je crois que le meilleur des psy c'est nous même, que donc on doit associer un bon psy avec tout un travail personnel en parallèle (lectures, réflexions, travail sur soi, sport ou relaxation ...).

Pour le trouver: le bouche à oreille (donc demander sur plusieurs forums ou auprès de personnes connues IRL des adresses).
Ensuite, si tu trouves pas par ce biais: n'hésite pas à demander à des associations de parents genre ANPEIP pour la France (en général, ils te donnent au moins un nom, même si ça n'est qu'un psy qui s'occupe d'enfants, ça te fait une porte d'entrée:
les psys qui s'occupent de surdouance donnent en général facilement le noms de collègues à eux qui sont plus disponibles ou plus conseillés.
(le meilleur moyen de ne froisser personne est de trouver le nom d'un psy qui ne s'occupe que d'enfants, ou qui ne fait que passer les tests mais ne fait pas de thérapie:
tu le contactes et lui te donnera le noms de collègues pour ce que tu cherches).

C'est aussi personnel de trouver son psy que de choisir un compagnon :P , donc c'est à toi de savoir si la personne te convient, si la méthode te convient (un bon moyen de savoir si ça colle, c'est de mesurer si tu sens que tu avances avec lui, et ce que tu ressens au premier contact).

Pour finir, psychologues, psychiatres ...(y'en a des bons et des mauvais partout ^^):
n'hésite pas à agrandir ton cercle de recherche aux "simples" psychothérapeutes: il y a des perles (des charlots aussi^^).
(certains sureff ne vont même pas voir de psy, mais trouvent dans des méthodes telles que la sophrologie, le reïki, le sport ou l'art leur thérapie parfaite, c'est aussi une voie à envisager).

En résumé: c'est pas si simple à trouver, mais ça vaut le coup !
(et une fois prévenu que ça n'est pas comme choisir un médecin (où n'importe quel médecin saurait à peu prêt te soigner comme un autre), que certains ne te feront pas avancer et que donc il faut s'écouter, je crois que tu as tous les éléments pour trouver celui qui te conviendra).

:hello:

PS: tu es Suisse, donc je crois que vos psys sont mieux formés que les nôtres (en France, les psychiatres sont trop souvent à classer les gens dans des cases, et les facs de psycho sont souvent encore trop dogmatiques: en n'inculquant quasi que la psychanalyse à leurs étudiants);
par contre je crois que tu devrais vraiment rechercher quelqu'un qui sache ce que c'est que la surdouance (histoire de t'éviter de perdre ton temps), je pense que ça devrait être ton axe de recherche prioritaire plutôt que savoir quelle cursus il peut avoir.
Patchouliste
Messages : 15
Enregistré le : 01 sept. 2014, 07:55
Localisation : Suisse

Re: témoignages...

Messagepar Patchouliste » 16 janv. 2015, 11:44

Merci pour ta réponse. Tu as raison... tout es en nous…
je dois m'écouter, c'est ce qui compte le plus :lh: :fleur:
Patchouliste
Aide-toi et le ciel t'aidera - Etre ou ne pas être - Je veux donc je peux
zébrâne3
Messages : 579
Enregistré le : 05 févr. 2009, 17:30

Re: témoignages...

Messagepar zébrâne3 » 16 janv. 2015, 13:03

Patchouliste a écrit :Merci pour ta réponse. Tu as raison... tout es en nous…
je dois m'écouter, c'est ce qui compte le plus :lh: :fleur:


Je rajoute quand même parce que c'est une erreur que j'ai faite longtemps et qui m'a coûté cher (j'avais pris l'habitude de me débrouiller par moi-même pour tout):
on a en effet énormément en nous, et il faut apprendre à s'écouter, ou le réapprendre; et on peut faire beaucoup,
MAIS: on n'a ni la science infuse, ni toutes les réponses: c'est pour ça qu'un avis extérieur peut permettre de gagner énormément de temps, permet des fois d'avoir des déclics ou des réponses que nous aurions mis des années à trouver.
Donc: il est important aussi de savoir s'entourer, d'avoir des personnes qui nous font avancer, ou quand c'est nécessaire de trouver un bon psy.

:bhug: