GAPPESM
Groupement Associatif Pour les Personnes Encombrées de Surefficience Mentale

Le cerveau d'une personne intelligente est-il plus gros ?

"L'intelligence, ce n'est pas seulement ce que mesurent les tests, c'est aussi ce qui leur échappe"
Edgar Morin, (La Connaissance de la connaissance)

Non, pas forcément.

Les gens réputés très intelligents, ou en tout cas très compétents, sont souvent appelés « Grosse tête » ou « Big Brain ». Paul Broca, dans les années 1850, avait cru déterminer une relation entre la taille du cerveau et l'intelligence... En fait, il travaillait sur des squelettes, et le volume de la boite crânienne ne reflète pas forcément celui du cerveau. De plus, il ne tenait pas compte de la taille et de la masse corporelle des individus ! De surcroit, on considère depuis que la majeure partie du volume cérébral est constituée de cellules gliales, qui ne participent pas directement au traitement de l'information nerveuse.
On a pu aussi observer que c'est plus la richesse des circonvolutions ( et des connections ? ) que le poids qui prédomine quand on parle d'intelligence animale. Le cerveau du Crapaud Buffle est plus gros, mais bien plus lisse, que celui de la souris.

Le poids du cerveau d'Einstein (1) se situait dans la moyenne statistique : il pesait 1 230 grammes, comparé aux 1 400 grammes des cerveaux d'un groupe témoin.

John Lorber, neurologue britannique, observa en 1980 le cas d'un étudiant en mathématiques, possédant un QI de 126, chez qui un contrôle médical avait détecté un périmètre crânien légèrement supérieur à la normale. L'examen de son cerveau à l'aide d'un scanner révéla que le cortex cérébral de cet étudiant, du fait d'une hydrocéphalie ancienne, était réduit à 1 millimètre d'épaisseur, au lieu des 4 ou 5 centimètres observés normalement.
Beaucoup plus récemment (2007), on a découvert un homme dont le crâne est presque entièrement rempli d'eau, le cerveau étant réduit à une pellicule plaquée à l'intérieur de l'os. "Cet homme de 44 ans exerce un emploi dans l’administration, il est marié, a deux enfants, et ne présente aucun trouble neurologique. Nous aurions aussi bien pu ne jamais savoir qu’il avait le cerveau presque vide !" (2)

Une étude de 1991, portant sur les cerveaux de vingt hommes et de vingt femmes jeunes montre l'existence d'une corrélation pour l'ensemble du groupe entre la taille du cerveau et l'intelligence ( mesurée par la méthode du quotient intellectuel ). Toutefois, cette corrélation n'est statistiquement significative que pour le groupe des hommes !

C'est donc plutôt la densité et l'efficacité des connexions synaptiques qui relient les neurones entre eux, voire comment il s'est développé, qui génèrent les étonnantes capacités de cet organe objet de tant de polémiques...

 

  1. L'exceptionnel cerveau d'Einstein, Sandra F. Witelson, Debra L. Kigar, Thomas Harvey, et Une inquiétante malformation, Olivier Robain. La Recherche n° 326 déc. 1999.
  2. L'homme au cerveau creux, par Jean Pelletier, Cerveau&Psycho N°24 - nov. - déc. 2007

Retour à la FAQ intelligence